Des­ti­na­tion neige !

Micro Simulateur - - PRATIQUE - ParEm­ma­nuelB­lan­chard

Les VIP ont la vie dure : pas ques­tion de cô­toyer le com­mun des mor­tels pour se rendre à son lieu de vil­lé­gia­ture ! En cette fin de pé­riode hi­ver­nale, les sports de neige sont à l’hon­neur, ce qui in­cite les stars à se rendre dans une sta­tion de haut stan­ding, for­cé­ment en jet pri­vé !

Dans les Alpes européennes, quelques sta­tions de sports d’hi­ver ont une clien­tèle triée sur le vo­let et par­ti­cu­liè­re­ment for­tu­née : Cour­che­vel ou Me­gève en France, Gs­taad ou Saint-Moritz en Suisse (cette liste n’est pas ex­haus­tive !). Les ve­dettes du sport, du show-bu­si­ness ou de la fi­nance in­ter­na­tio­nale s’y cô­toient sans com­plexe et sans comp­ter l es dé­penses. Au États-Unis, il existe aus­si une des­ti­na­tion hi­ver­nale très pri­sée des cé­lé­bri­tés : As­pen. Cette pe­tite ville pour clien­tèle hup­pée est si­tuée sur les contre­forts est des mon­tagnes Ro­cheuses, dans l’État du Co­lo­ra­do. Au fond d’une val­lée mais dé­jà à 2 400 mètres d’al­ti­tude, elle dis­pose comme toute des­ti­na­tion de luxe d’un aé­ro­port, As­pen-Pit­kin Coun­ty Air­port (code OACI : KASE) qui reste ou­vert toute l’an­née. Quelques li­mi­ta­tions tou­te­fois sont à si­gna­ler : ne peuvent y opé­rer que les ap­pa­reils de moins de 29 mètres d’en­ver­gure et de masse à l’at­ter­ris­sage in­fé­rieure à 45 tonnes ; de plus, les opé­ra­tions sont in­ter­dites entre 30 mi­nutes après le cou­cher du so­leil (ou 22 h 30 en été) et 7 heures du ma­tin – à la fois pour des rai­sons de bonne vi­si­bi­li­té dans cette zone mon­ta­gneuse, mais aus­si pour ne pas trop dé­ran­ger les stars en vil­lé­gia­ture. De fait le tra­fic à KASE est es­sen­tiel­le­ment consti­tué d’avia­tion lé­gère et d’af­faire, ain­si que de quelques opé­ra­teurs sai­son­niers à bord de CRJ-700 ou Q400. Mais ce sont évi­dem­ment les jets pri­vés qui ont la fa­veur des clients les plus riches, ce qui nous a don­né l’idée de ce plan de vol adap­té à la sai­son. Notre but ici est de trans­por­ter quelques VIP de­puis Los An­geles (mu­sique, ci­né­ma, in­dus­tries de pointe, ce ne sont pas cé­lé­bri­tés qui man- quent !) jus­qu’à As­pen pour un pe­tit sé­jour sur les pistes. Et ac­ces­soi­re­ment de pi­lo­ter un jet d’af­faire pour chan­ger un peu nos ha­bi­tudes !

Contexte

Notre choix de mon­ture s’est por­té sur le Cess­na Ci­ta­tion II S550 mo­dé­li­sé par Ca­re­na­do, un ap­pa­reil qui mé­lange le clas­si­cisme des avions d’af­faire des an­nées soixante-dix à une élec­tro­nique mo­der­ni­sée. Mais rien n’em­pêche d’adap­ter ce plan de vol à d’autres avions du même type : le Lear­jet 45 de FS X

Au re­pos à Van Nuys, prêt à ac­cueillir les voya­geurs.

Fig. 1 : Le plan de vol tel qu’il ap­pa­raît dans l’or­ga­ni­sa­teur de FS, après nos quelques mo­di­fi­ca­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.