Ac­cu-Sim T-6 Texan

L’en­traî­neur !

Micro Simulateur - - EXTENSION - ParEm­ma­nuelB­lan­chard

Ap­prendre à pi­lo­ter né­ces­site une mon­ture adap­tée. Si les ap­pa­reils ci­vils dé­diés à la for­ma­tion de base sont nom­breux pour nos si­mu­la­teurs, les avions mi­li­taires sont plus rares. Lors­qu’une lé­gende de cette ca­té­go­rie ap­pa­raît sur nos écrans, il faut la cé­lé­brer di­gne­ment !

Vous connais­sez for­cé­ment le North Ame­ri­can T-6 Texan, peut-être même sans le sa­voir. Si vous êtes ama­teur d’his­toire de l’avia­tion, vous sa­vez dé­jà sans doute que c’est l’un des ap­pa­reils les plus construits de l ’his­toire, avec plus de 15 000 exem­plaires li­vrés entre 1937 et l a fin des an­nées cin­quante. Ini­tia­le­ment le Texan T-6 fut conçu comme un avion d’en­traî­ne­ment (T pour Trai­ner) au sein de l’Ar­my Air Force amé­ri­caine, mais il par­vint à sé­duire à la fois la Na­vy et bien d’autres forces ar­mées de par le monde. Le T-6 a ain­si été as­sem­blé sous li­cence au Ca­na­da, au Bré­sil ou en Suède. Du­rant sa longue car­rière mi­li­taire opé­ra­tion­nelle, il ser­vit jus­qu’à 60 na­tio­na­li­tés dif­fé­rentes, de­puis les États-Unis jus­qu’à l’Iran en pas­sant par l’Ar­mée de l’Air, la Ja­pan Air Self De­fense Force, les forces du Hon­du­ras ou du Ga­bon, de la Sy­rie ou des Phi­lip­pines… Les der­niers mo­dèles furent re­ti­rés du ser­vice ac­tif au sein de la South Afri­can Air Force en 1995. Et pen­dant toute cette pé­riode, il ne ser­vit pas qu’à la for­ma­tion. Nombre de T-6 (ou sous sa dé­no­mi­na­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.