P3D et l’ave­nir

Micro Simulateur - - LONG COURRIER -

En­core mer­ci pour votre ma­ga­zine et votre ana­lyse de Flight School dans le nu­mé­ro de juillet. J’ai­me­rais vous faire part d’une ré­cente mi­gra­tion vers P3D suite à un pro­blème de ré­ins­tal­la­tion de FS X. Après mon pas­sage je suis plei­ne­ment sa­tis­fait des ré­sul­tats que me donne P3D (v3.2) : aug­men­ta­tion si­gni­fi­ca­tive du fra­me­rate (20 fps sous FS X avec les Air­bus X, plus de 40 sous P3D avec le même avion), moins de crashes, meilleure op­ti­mi­sa­tion… Bref tout ça pour dire à ceux qui hé­sitent en­core à pas­ser à P3D : c’est l’ave­nir de FS X (en at­ten­dant une ver­sion 64 bits). Ce­pen­dant je doute que ce­lui tourne avec de pe­tite confi­gu­ra­tion et dans ce cas mieux vaut res­ter sous FS X.Je me per­mets de don­ner ma config comme ré­fé­rence par rap­port à mes per­for­mances : In­tel I3 6100 4.1 GHz, 8 Go DDR4, carte gra­phique Ra­deon R9 380X 2 Go, SSD 128 Go et HDD 1 To. J’ai­me­rais éga­le­ment par­ta­ger ma nou­velle com­pa­gnie (car je suis un ami du fon­da­teur) car il est pos­sible de vo­ler sur deux com­pa­gnies vir­tuelles (pour moi Air Ta­hi­ti Vir­tual). La pe­tite nou­velle se nomme Fly Air­lines elle in­clut de nom­breuses op­tions de sui­vi de l’avion, de sa main­te­nance, de son sa­laire (vir­tuel je pré­cise) Pour ceux que ça in­té­resse ta­pez Fly Air­lines VA dans votre mo­teur de re­cherche fa­vo­ri et cli­quez sur le pre­mier lien, bons vols !

Ro­main Io­vène (VTA288 et FYA62KA)

Mer­ci de votre re­tour d’ex­pé­rience plu­tôt po­si­tif sur P3D, néan­moins nous ajou­tons quelques ré­serves ins­pi­rées de nos propres es­sais et des té­moi­gnages d’autres loir de Lock­heed Mar­tin (qui per­siste à ne pas consi­dé­rer P3D comme un lo­gi­ciel « grand pu­blic ») ; les mises à jour se suivent sans for­cé­ment une grande co­hé­rence dans les com­pa­ti­bi­li­tés… De notre point de vue, le pas­sage à P3D peut être agréable (il co­ha­bite par­fai­te­ment avec FS X sur le même or­di­na­teur) mais ne s’im­pose ab­so­lu­ment pas si FS X donne dé­jà sa­tis­fac­tion. Mieux vaut at­tendre un peu : Flight School, dé­voi­lé le mois der­nier, laisse en­tre­voir ce que Do­ve­tail Games pour­rait faire d’un FS X amé­lio­ré (plu­tôt un FS 10.5 qu’un vrai FS 11 !) avec de nou­veaux dé­cors, des gra­phismes plus fins, une in­ter­face claire… Et le pro­jet de­vrait abou­tir à la fin 2016. On at­tend im­pa­tiem­ment ! Je vous re­mer­cie d’avoir pu­blié ma ques­tion sur le gi­vrage cel­lule dans votre nu­mé­ro 268. Je vous re­mer­cie aus­si pour votre com­men­taire sur la dif­fi­cul­té de trou­ver un uti­li­taire qui trai­te­rait la si­mu­la­tion du gi­vrage sur tous les avions. En­tre­temps j’ai pour­sui­vi ma re­cherche et je suis re­ve­nu fi­na­le­ment sur l’uti­li­taire Sim Phy­sics X pour FS X que j’évo­quais dans ma ques­tion. Suite à une mau­vaise lec­ture du des­crip­tif je croyais que cet add-on si­mu­lait seule­ment le gi­vrage de l’avion au sol (par­mi d’autres évé­ne­ments éga­le­ment si­mu­lés, que l’on peut ren­con­trer au dé­col­lage et à l’at­ter­ris­sage : conta­mi­na­tion de la piste, vent de tra­vers, tur­bu­lence, frei­nage, in­fluence de la tem­pé­ra­ture sur les per­for­mances de l’avion…). Bonne nou­velle : cet uti­li­taire si­mule aus­si le gi­vrage en vol ! Un pe­tit bé­mol ce­pen­dant, il ne re­pro­duit pas vi­suel­le­ment l’ac­cu­mu­la­tion du givre sur les ailes (comme vous le di­siez fort jus­te­ment, il fau­drait in­fluer sur les tex­tures des mo­dèles 3D). D’après le ma­nuel, cet add-on mo­di­fie le fi­chier air­craft.cfg. Le ré­sul­tat est très si­gni­fi­ca­tif sur le réa­lisme des at­ter­ris­sages et dé­col­lages. Je l’ai tes­té aus­si en vol en pleine tem­pête de neige avec mon vieux PA28 Ar­cher II non dé­gi­vré : il n’a pas fal­lu long­temps pour que les gou­vernes soient blo­quées par le givre et que je parte en vrille ! J’in­vite vi­ve­ment la Ré­dac­tion à tes­ter cet uti­li­taire (dis­po­nible chez Just Flight ou chez l’édi­teur lui-même) et à nous faire part de vos com­men­taires. En vous re­mer­ciant, et bons vols !

Ar­mand Rea

eux-mêmes les ef­fets de givre, aus­si bien dans le com­por­te­ment en vol que vi­suel­le­ment. Bon­jour chers amis de Mi­cro Si­mu­la­teur et à nos amis lec­teurs. Juste un pe­tit mot pour vous an­non­cer un grand chan­ge­ment chez YQUET-Avia­tion. Voi­là huit ans que l’aé­ro-club vir­tuel a vu le jour, huit ans que nous vo­lons vir­tuel­le­ment au­tour du globe, huit ans que nous par­ta­geons notre pas­sion et en­fin huit ans que nous sommes en re­la­tion avec le ma­ga­zine Mi­cro Si­mu­la­teur. Cette an­née les aug­men­ta­tions des frais du blog et du ré­seau mul­ti­joueur ont obli­gé le di­ri­geant Fré­dé­ric Prax à prendre une dé­ci­sion im­por­tante. En ef­fet de­puis le mois de mai 2016 YQUET-Avia­tion est dé­sor­mais de­ve­nu une as­so­cia­tion loi 1901 : Aé­ro-Club Vir­tuel Yquet-Avia­tion (AVYA) Tous les pi­lotes as­si­dus ont ré­pon­du présent et sont de­ve­nus des pi­lotes adhé­rents, pour une pe­tite co­ti­sa­tion an­nuelle et ce­la afin de re­ce­voir des plans de vol et par­ti­ci­per à des sor­ties en France et par­tout dans le monde. Le sta­tut d’as­so­cia­tion ouvre à AVYA le droit de par­ti­ci­per à des ma­ni­fes­ta­tions aé­ro­nau­tiques comme AIREXPO de Mu­ret-Lherm, à des re­mises dans di­verses bou­tiques aé­ro­nau­tiques… Il y a, à ce jour, 10 adhé­rents sur les 32 places maxi­mum. Chaque pi­lote re­ce­vra les créa­tions PLN des sor­ties à ve­nir, des fiches per­son­na­li­sées de PLN à rem­plir pour chaque vol, di­verses in­for­ma­tions sur les éven­tuelles ren­contres des pi­lotes adhé­rents de AVYA, même si ceux-ci se trouvent par­tout en France. L’aé­ro-club né un 23 dé­cembre 2008, a gran­di et passe en classe su­pé­rieure […]. Bien en­ten­du le blog www.yquet-avia­tion.com et le mail pour nous contac­ter yque­ta­via­tion@orange.fr sont tou­jours ac­tifs. Avec toute mon ami­tié aé­ro­nau­tique…

Fré­dé­ric Prax

Fé­li­ci­ta­tions pour cette évo­lu­tion – le pas­sage d’un groupe de pas­sion­nés for­mant une équipe vir­tuelle à ce­lui d’une as­so­cia­tion of­fi­cielle est une charge de res­pon­sa­bi­li­té, mais il per­met aus­si de don­ner du poids et un sem­blant de re­con­nais­sance à une ac­ti­vi­té que trop d’ob­ser­va­teurs per­sistent à as­si­mi­ler à un simple jeu vi­déo.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.