Great Na­val Bat­tles – North At­lan­tic (1992)

Cou­lez le Bis­marck !

Micro Simulateur - - SIMU’LOISIR -

Le­com­bat­na­va­les­tu­ne­bran­cheà­part­de­la­si­mu­la­tion:exi­geant­beau­coup­de­temp­set­de­sens­tac­tique, iln’est­pas­tou­jour­sap­teà­pas­sion­ner­les­foules.Pour­tan­tun­lo­gi­cie­la­mar­qué­ce­do­maine,ilya­bien long­temps…

Si­mu­ler des af­fron­te­ments na­vals est un exer­cice dif­fi­cile. C’est presque l’an­ti­thèse d’un avion de com­bat. D’abord parce que le temps ne dé­file pas de la même fa­çon, en ma­noeu­vrant au maxi­mum à 30 noeuds on évo­lue dix, vingt fois plus len­te­ment qu’un aé­ro­nef. En­suite le pi­lote est gé­né­ra­le­ment seul dans le cock­pit de son chas­seur, alors qu’un cui­ras­sé ou un croi­seur fait tra­vailler de con­cert plu­sieurs cen­taines de ma­rins. Ce­la oblige à des com­pro­mis pas tou­jours très heu­reux pour re­pro­duire les af­fron­te­ments sur écran. Au­jourd’hui, le suc­cès de World of War­ships peut don­ner une image dé­for­mée de ce qu’est la si­mu­la­tion na­vale : les gra­phismes sont im­pres­sion­nants, mais le réa­lisme n’est pas l a prin­ci­pale pré­oc­cu­pa­tion des joueurs. En son temps, Dan­ge­rous Wa­ters avait ten­té de re­nou­ve­ler le genre, une réus­site dans son do­maine mais trop contem­po­rain pour les ama­teurs de gros cui­ras­sés. Quant à la sa­ga Har­poon (uti­li­sée pour la for­ma­tion des vrais of­fi­ciers de ma­rine), elle reste avant tout cen­trée sur la stra­té­gie. Pour re­trou­ver l’es­prit des grandes confron­ta­tions, il faut re­gar­der 25 ans en ar­rière…

Conci­lier l’in­con­ci­liable…

Le pa­ri de la jeune so­cié­té SSI (pour Stra­te­gic Si­mu­la­tions Inc.) était de rendre sur or­di­na­teur l’in­ten­si­té et les sen­sa­tions des épi­sodes mar­quants de la Se­conde Guerre mon­diale sur les mers. Pour son pre­mier opus, elle s’était donc pen­chée sur le théâtre de l’At­lan­tique nord, où la Royal Na­vy af­fron­ta dif­fi­ci­le­ment la Krieg­sma­rine entre 1939 et 1943. La chasse au Bis­marck fut évi­dem­ment le point d’orgue de cette cam­pagne, mais de nom­breux autres af­fron­te­ments eurent lieu, no­tam­ment les in­ter­cep­tions de convois. Res­tait que mo­dé­li­ser des com­bats entre des­troyers, croi­seurs et cui­ras­sés re­le­vait du pa­ri im­pos­sible : com­ment si­mu­ler des équi­pages

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.