TB-10To­ba­go TB-20Tri­ni­dad

& L’avia­tion gé­né­rale à la fran­çaise

Micro Simulateur - - SOMMAIRE - ParVé­ro­ni­queRey­nier

Les mo­no­mo­teurs fran­çais se­raient-ils à l’hon­neur ? Ce sym­pa­thique duo si­gné Just­Flight met en scène ces réus­sites de l’aé­ro­nau­tique hexa­go­nale que sont le TB-10 et le TB-20.

Les mo­no­mo­teurs fran­çais sont dé­ci­dé­ment à la mode en cette ren­trée. Après le TB-21 de Lion­heart, c’est au tour des TB-10 et 20 de faire leur en­trée dans le monde FSX/P3D grâce à Just­flight. Gé­né­ra­tion la plus ré­cente contre grands clas­siques de la So­ca­ta, les ama­teurs de mo­no­mo­teurs sont gâ­tés !

Ac­teurs in­con­tour­nables du pay­sage aé­ro­nau­tique fran­çais, les mo­no­mo­teurs de la So­ca­ta sont construits dans l’usine de Tarbes de­puis des di­zaines d’an­nées – il n’y au­rait sans doute même pas d’aé­ro­port à Tarbes sans la pré­sence de cette uni­té de pro­duc­tion, ré­sul­tat d’une éva­cua­tion ef­fi­cace vers la zone libre lors de l’in­va­sion al­le­mande. Les TB-10 et 20, mo­dèles les plus ven­dus du construc­teur, ont été conçus au mi­lieu des an­nées soixante-dix mais ont tou­jours de nom­breux ama­teurs, qu’ils soient pro­prié­taires pri­vés, clubs, écoles de pi­lo­tages ou ad­mi­nis­tra­tions. Plé­bis­ci­tés du fait de leur fia­bi­li­té et de leur confort en vol, ils ont été ex­por­tés dans de nom­breux pays.

La So­ca­ta, après être en­trée dans le gi­ron d’EADS, a été ra­che­tée en 2009 par le groupe Da­her, sous-trai­tant d’Air­bus, qui uti­lise l’usine de Tarbes pour construire les trappes de train de l’A350, entre autres, et est aus­si im­plan­té à StNa­zaire et Tou­louse.

La gamme TB prit son en­vol en 1980 pour rem­pla­cer le très cé­lèbre Ral­lye qui avait conquis tous les aé­ro-clubs hexa­go­naux dans les an­nées soixante. Elle se com­po­sait à l’époque de trois mo­dèles, le TB-9, des­ti­né à la for­ma­tion de base, qui ne connut pas un grand suc­cès du fait de sa sous-mo­to­ri­sa­tion ; le TB-10, ver­sion à 180 ch et hé­lice à pas va­riable orien­tée voyage ; en­fin le TB-20, à 250 ch, hé­lice à pas va­riable et train ren­trant, qui fut un des rares mo­no­mo­teurs fran­çais à connaître le suc­cès aux États-Unis et par­tout dans le monde. Vinrent en­suite le TB-200, amé­lio­ra­tion du TB-10 avec un mo­teur de 200 ch et le TB-21, ver­sion tur­bo du TB-20.

En haut : En cold and dark, même le blo­cage des com­mandes est pré­sent. En bas : Un sym­pa­thique mo­dule de ges­tion au sol et de belles check-lists.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.