Le point de pas­sage aux ré­fé­rences vi­suelles ou VDP

Micro Simulateur - - PRATIQUE -

U ne

ap­proche de non pré­ci­sion né­ces­site un at­ter­ris­sage ma­nuel en uti­li­sant des ré­fé­rences vi­suelles. Le point de la pro­cé­dure sur le­quel le pi­lote doit in­té­grer l’ex­té­rieur à son cir­cuit vi­suel est le Vi­sual Des­cent Point, qui est dé­fi­ni comme une po­si­tion en fi­nale où une des­cente nor­male de la MDA (H) vers la piste peut être lan­cée lorsque les ré­fé­rences adé­quates sont bonnes. Ce point est in­di­qué sur cer­taines cartes par un V, avec la dis­tance au seuil de piste fi­gu­rant en des­sous. Si au­cun VDP n’est in­di­qué, vous pou­vez uti­li­ser la MDA (H) et 300 ft/nm pour la dis­tance à la piste ( il­lus­tra­tion ci- dessus). La plu­part des VDP se trouvent entre 1 et 2 nm de la piste. En mode VNAV, avec l’avion sur sa tra­jec­toire, le VDP est au­to­ma­ti­que­ment confon­du avec la DA (H) ou la MDA (H), il n’est pas né­ces­saire de dé­ter­mi­ner un VDP. En mode V/S ou FPA, si le pi­lote ajuste l’arc d’al­ti­tude à une dis­tance ap­proxi­ma­tive cor­res­pon­dant au VDP en mo­di­fiant la vi­tesse ver­ti­cale ou l’angle de pente, l’avion se­ra proche de la tra­jec­toire op­ti­male.

Le point de dé­ter­mi­na­tion des ré­fé­rences vi­suelles ou VDP tel que dé­crit par le FCTM. (Source FCTM Boeing)

La pro­cé­dure pour les ap­proches en mode RNAV. (Source FCOM Boeing)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.