Bonnes ré­so­lu­tions

Micro Simulateur - - SOMMAIRE - Le Mi­croSim de 2017

Comment ça, cli­ché ? Certes, dé­bu­ter un nu­mé­ro de jan­vier par une ex­pres­sion conve­nue, ça n’est pas le sum­mum de l’ori­gi­na­li­té. Mais vu que l’année qui se pro­file risque fort d’être riche en re­bon­dis­se­ments, au­tant sa­cri­fier dès main­te­nant aux tra­di­tions, de peur qu’elles ne se perdent… Ain­si, la cou­ver­ture de la pré­sente édi­tion met en avant non pas un test, comme nous le fai­sons clas­si­que­ment, mais un ar­ticle pra­tique. C’est un peu notre fa­çon de rap­pe­ler que la si­mu­la­tion est avant tout une affaire de rêve et de plai­sir. Il y a qua­rante ans, le Con­corde ou­vrait la ligne su­per­so­nique entre Pa­ris et New York, et un pe­tit gar­çon as­sis­tant à l’évé­ne­ment se dé­cou­vrait à l’oc­ca­sion une pas­sion pour l’avia­tion, sans savoir qu’il en fe­rait un jour sa pro­fes­sion par écrans in­ter­po­sés. 1977, année mar­quante à plus d’un titre : outre le Con­corde, elle vit la pro­jec­tion du pre­mier épi­sode de Star Wars, la sor­tie de l’al­bum Ho­tel Ca­li­for­nia des Eagles, la dis­pa­ri­tion du King du Rock’n Roll, et les dé­buts com­mer­ciaux d’une pe­tite en­tre­prise d’in­for­ma­tique ap­pe­lée Mi­cro Soft (en deux mots). On connaît la suite ! Alors la bonne ré­so­lu­tion, qua­rante ans après ces évé­ne­ments, ce se­ra de ne pas trop cé­der à la nos­tal­gie, de se dire que c’était mieux avant (autre cli­ché !), mais de savoir ap­pré­cier les bons sou­ve­nirs tout en pro­fi­tant du temps pré­sent.

Carpe diem et meilleurs voeux !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.