Con­corde trop com­pli­qué ?

Micro Simulateur - - SOMMAIRE -

Bon­jour à toute la ré­dac­tion de Mi­cro Si­mu­la­teur. J’ai par­cou­ru votre dos­sier de plan de vol en Con­corde, et je suis res­té cir­cons­pect : au bout de huit pages, l’avion n’a pas bou­gé, tout juste a-t-on al­lu­mé les lu­mières à bord. Vous pas­sez du temps à dé­crire la route, les cen­trales iner­tielles, mais point de vol au bout du compte. Je me sens un peu frus­tré, j’au­rais vou­lu prendre les com­mandes – ou du moins que vous ex­pli­quiez un peu plus comment dé­col­ler, plu­tôt que des ex­pli­ca­tions sur le tra­cé du tra­jet que l’or­ga­ni­sa­teur de vol fait très bien tout seul. Je sais bien qu’il y a des pi­nailleurs par­mi les sim­mers, mais un su­jet plus pra­tique que théo­rique n’au­rait-il pas plus d’in­té­rêt qu’une re­prise du ma­nuel de vol ? Ce­ci dit sans ani­mo­si­té aucune, je pose juste la ques­tion ! Laurent

Mer­ci de nous faire part de votre opi­nion, qui mé­rite néan­moins quelques éclair­cis­se­ments de notre part. Tout d’abord, le Con­corde réel était un ap­pa­reil hors norme, aux pro­cé­dures ex­clu­sives qui né­ces­si­taient une for­ma­tion spé­ci­fique. Or c’est ce que FS Labs a très bien re­pro­duit dans son ex­ten­sion, et qui fait jus­te­ment le sel de ce type de pro­duit. Dès le dé­but de la ré­dac­tion de l’ar­ticle, nous avons pris le par­ti de res­pec­ter au­tant que faire se peut le réa­lisme des si­tua­tions. Ce qui oblige à faire des di­gres­sions : pour le plan de vol, on ne peut pas com­prendre le Con­corde si on ne maî­trise pas le concept de cen­trale iner­tielle et de points de pas­sage ; ain­si le fran­chis­se­ment du mur du son ne pou­vait s’ef­fec­tuer qu’au-des­sus de la Manche pour le pas gê­ner les ha­bi­tants des zones ter­restres sur­vo­lées. Nous avons tou­jours consi­dé­ré chez Mi­cro Si­mu­la­teur que nous de­vions ou­vrir la dis­ci­pline en la met­tant en re­gard de ce qui se fait dans la réa­li­té, et ex­pli­quer des points tech­niques et théo­riques (dans la li­mite de nos ca­pa­ci­tés, nous ne sommes pas non plus des gou­rous du pi­lo­tage !). Quant à évo­quer une simple adap­ta­tion du ma­nuel four­ni par FS Labs, il ne faut pas ou­blier que nombre de nos lec­teurs fran­co­phones sont un peu « fâ­chés » avec la langue de Sha­kes­peare (une ha­bi­tude bien fran­çaise !) et que dé­cou­vrir un ar­ticle dans un lan­gage plus ac­ces­sible per­met peut-être de fran­chir le pas vers l’aven­ture. C’est aus­si une de nos am­bi­tions : que nos lec­teurs n’hé­sitent pas à s’ex­pri­mer sur ces points par­ti­cu­liers !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.