World of War­ships

Mises à jour ma­jeures : 0.6.0 et 0.6.1

Micro Simulateur - - CONTACT ! -

À dé­faut d’être une si­mu­la­tion au sens strict du terme, World of War­ships nous a tou­jours in­té­res­sés pour sa di­men­sion tac­tique et ses mo­dé­li­sa­tions de na­vires his­to­riques (si on ferme les yeux sur les simples projets ja­mais construits). La mise à jour 0.6.0 est ar­ri­vée en re­fon­dant l’arbre de com­pé­tences des com­man­dants. Il y a du bon puisque le nou­vel arbre, avec des com­pé­tences ne coû­tant pas plus de 4 points (contre 5 pré­cé­dem­ment), offre plus de sou­plesse. Il de­vient pos­sible d’adap­ter ses

ta­lents à son style de jeu mais aus­si à son na­vire. On orien­te­ra pro­ba­ble­ment un Bis­marck vers des com­pé­tences de sur­vie et de ren­for­ce­ment des armes se­con­daires là où on pré­fé­re­ra faire de l’Io­wa un na­vire dis­cret et pré­cis à des dis­tances moyennes à longues.

Le re­vers de la médaille est que ces re­touches ont dés­équi­li­bré cer­tains élé­ments de ga­me­play. L’ar­me­ment an­ti­aé­rien, amé­lio­ré en même temps que les armes se­con­daires, rend plus délicat encore le rôle des porte-avions (contre toute réa­li­té his­to­rique). Mal­gré les cri­tiques des joueurs, War­ga­ming a dé­ci­dé d’im­plé­men­ter une com­pé­tence de tri­an­gu­la­tion ab­surde puis­qu’elle in­dique à votre na­vire la di­rec­tion de l’en­ne­mi le plus proche, même non dé­tec­té, et ce sans aucune tri­an­gu­la­tion réelle de la po­si­tion puisque c’est ins­tan­ta­né ! Si ces ajouts vont dans le mau­vais sens, ren­dant le jeu encore plus ar­cade, on ap­pré­cie­ra en re­vanche l’aug­men­ta­tion de la ca­dence de tir des croi­seurs amé­ri­cains dans la 0.6.1. Ils en avaient be­soin !

Écran de fu­mée pour se ca­cher, ca­dence de tir ul­tra ra­pide : le HMS Fi­ji (et encore plus le Bel­fast en Pre­mium) do­mine les ba­tailles clas­sées.

5,5 se­condes seule­ment de temps re­char­ge­ment pour les ca­nons de l’USS Des Moines de­puis la 0.6.1.

La nouvelle sai­son des ba­tailles clas­sées est lan­cée, elle op­pose deux équipes de 7 joueurs

Le G-101 est prêt à ré­gner sur le Tier 3.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.