Inns­bruck Air­port et Chi­ca­go Meigs

Orbx se met à AFS 2 !

Micro Simulateur - - INFOS - www.ae­ro­fly.com/ae­ro­fly_f­s_2/

En jan­vier der­nier, l’équipe d’Orbx avait an­non­cé sa feuille de route pour 2017 : on y dé­ce­lait une col­la­bo­ra­tion avec Do­ve­tail pour Flight Sim World, une in­té­gra­tion pro­gres­sive à P3D. Mais la (bonne) sur­prise est ve­nue de la pa­ru­tion de deux scènes pour Ae­ro­fly FS 2. Il sem­ble­rait que le spé­cia­liste du dé­cor haute qua­li­té ait pris en compte l’in­té­rêt gran­dis­sant que les sim­mers portent à ce lo­gi­ciel ! Ces deux dé­cors com­plé­men­taires – les deux pre­miers is­sus d’un édi­teur tiers pour le si­mu­la­teur d’IPACS – ont été pu­bliés sur Steam il y a peu. Le pre­mier fe­ra sou­rire les vé­té­rans de la li­cence Flight Si­mu­la­tor, puis qu’il couvre le centre de la ville de Chi­ca­go et sur­tout son pe­tit aé­ro­port de Meigs Field, l’ins­tal­la­tion par dé­faut pour les vols vir­tuels de FS 4 à FS 2000. Même s’il est rem­pla­cé au­jourd’hui par un parc ar­bo­ré, il reste une ins­tal­la­tion qui a mar­qué les es­prits, ne se­rait-ce que pour la ligne des gratte-ciel de Chi­ca­go en bout de piste. Ta­rif an­non­cé : 22,95 eu­ros. Deuxième scène, Inns­bruck en Au­triche est une des « pistes à sueurs froides », en­gon­cée dans le re­lief et joux­tant la ville. Ap­proche de pré­ci­sion et nerfs d’acier au pro­gramme ! Chaque scène pré­sente une dé­bauche d’élé­ments 3D, des aé­ro­nefs sta­tiques, des tex­tures haute ré­so­lu­tion et des heures de pi­lo­tage en vue ! La scène est plus vaste et le re­lief plus im­por­tant, d’où un prix plus éle­vé de 32,95 eu­ros. Mais ici on peut vo­ler en pla­neur, en ap­pa­reil lé­ger, en moyen­cour­rier ou en ap­pa­reil his­to­rique, au­tant en pro­fi­ter !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.