Na­po­li X

Char­ters ita­liens

Micro Simulateur - - SOMMAIRE - ParEm­ma­nuelB­lan­chard

Cli­chés, vous avez dit cli­chés ? La pré­sen­ta­tion de Naples par l’édi­teur n’en manque pas : il y est ques­tion de piz­za, de pâtes, heu­reu­se­ment l’hé­ri­tage cultu­rel lo­cal est éga­le­ment men­tion­né. La troi­sième ville d’Ita­lie par sa po­pu­la­tion – près de cinq mil­lions d’ha­bi­tants pour la zone ur­baine - s’al­longe sur l es côtes de l a mer Tyr­rhé­nienne et est bor­dée par deux en­sembles vol­ca­niques. On ne pré­sente plus le Vé­suve à l’est, dont l’érup­tion la plus mé­mo­rable en­se­ve­lit Pom­péi et Her­cu­la­num en 79 de notre ère. Même si la der­nière phase érup­tive date de 1944, il est étroi­te­ment sur­veillé : il semble au re­pos de­puis plus de soixante-dix ans, ce qui n’est ja­mais un bon pré- sage pour un vol­can ac­tif dont le ré­veil n’en se­rait que plus bru­tal… À l’ouest de la ville se trouvent les Champs Ph­lé­gréens, un ves­tige vol­ca­nique d’où émergent fu­me­rolles et sources chaudes, dont la der­nière ac­ti­vi­té mag­ma­tique re­monte au XVIe siècle. C’est là le pa­ra­doxe de Naples : on pour­rait s’at­tendre à ce qu’une zone sou­mise aux risques sis­miques et vol­ca­niques soit éva­cuée ; pour­tant au fil des siècles, les ha­bi­tants ont pro­fi­té des terres ren­dues fer­tiles par les érup­tions millénaires et du port na­tu­rel que consti­tue la Baie de Naples. Puis le tis­su ur­bain a re­cou­vert toute la zone com­prise entre les deux vol­cans, fai­sant fi des me­naces. Après tout, Ve­di Na­po­li e poi muo­ri… Naples vit sa vie, et reste une étape obli­gée pour pro­fi­ter des mer­veilles de l’Ita­lie du sud. Entre les tré­sors d’ar­chi­tec­ture, les ves­tiges ar­chéo­lo­giques, la gastronomie lo­cale (pas si cli­ché que ça !) et le port qui ac­cueille les fer­ries en par­tances pour les îles de la Mé­di­ter­ra­née, il y a for­cé­ment une oc­ca­sion de faire un ar­rêt en Cam­pa­nie. Et c’est jus­te­ment ce que pro­pose cette scène.

Avec Naples-Ca­po­di­chi­no, l’édi­teur Ae­ro­soft pour­suit sa cou­ver­ture du ter­ri­toire ita­lien après Rome, Pise et Mi­lan. Ici le sud est à l’hon­neur, aux pieds du Vé­suve et à quelques ki­lo­mètres du site in­con­tour­nable de Pom­péi.

Vue d’en­semble, l’aé­ro­port est bien en­tou­ré

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.