ArmA 3

Ma­fia Team­work

Micro Simulateur - - CONTACT ! -

Quel rap­port entre un jeu d’ac­tion comme GrandT­heftAu­to (GTA) et ArmA 3 ? A priori au­cun, si ce n’est le monde ou­vert. Or le « mod » Ma­fia Team­work se sert de l’île d’At­lis comme d’une vaste zone op­po­sant deux fa­milles ma­fieuses ri­vales. Ne né­ces­si­tant au­cun autre « mod » pour fonc­tion­ner, ce scé­na­rio se joue en mul­ti­joueur, que ce soit en af­fron­te­ment ou en co­opé­ra­tion.

Grâce à des scripts, l’uni­vers s’anime avec des pa­trouilles de po­lice, des ha­bi­tants qui vaquent à leurs oc­cu­pa­tions, des avions de tou­risme par­cou­rant le ciel, etc. Chaque fa­mille ma­fieuse re­çoit des mis­sions à me­sure de la pro­gres­sion dans l’aven­ture. Par exemple, vous pou­vez avoir une liste de cibles à éli­mi­ner – pas très mo­ral, mais c’est l’uni­vers du jeu !

La po­lice ré­agit aux tirs dont elle cherche la pro­ve­nance. De même, vo­ler un vé­hi­cule n’est pas sans consé­quence. En al­liant le réa­lisme du ga­me­play d’ArmA 3 à un thème plus grand pu­blic, on ob­tient un ré­sul­tat ori­gi­nal proche du jeu de rôle. Si vous avez un clan prêt à ten­ter l’aven­ture, cette ap­proche peut vous sé­duire. Fi­chier:Ma­fia-Team-Work-Ka­ta­la­ki-Bay-ver­sion-1.04.7z(3,37Mo)

Cible trou­vée, bien­tôt éli­mi­née ! En haut (à droite) : La ren­contre avec les vil­la­geois s’est mal pas­sée. Il était ar­mé. Ci-des­sus :

Ci-contre : La carte avec les ob­jec­tifs et points de ré­ap­pa­ri­tion en cas de mort.

À gauche : Hop, on prend une voi­ture. Heu­reu­se­ment, la po­lice n’a pas consta­té « l’em­prunt ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.