Porsche Le­gend Pack

Vi­tesse, luxe et sen­sa­tions

Micro Simulateur - - SOMMAIRE - par Em­ma­nuel Blanc hard

Deux noms évoquent la lé­gende de la com­pé­ti­tion au­to­mo­bile. L’un est ita­lien, connu pour ses bo­lides rouges, on ne vous fe­ra pas l’in­jure de vous dire que qui il s’agit… L’autre, c’est Porsche, le construc­teur qui s’est frot­té à toutes les dis­ci­plines (ou presque, la Formule 1 échappe en­core à son pal­ma­rès, mais il est ques­tion d’un re­tour de la marque en 2021 !) et dé­tient tou­jours le nombre de vic­toires aux 24 heures du Mans - à sur­veiller à la fin du mois ! La marque a long­temps été très dis­crète en vir­tuel, et ne dif­fu­sait sa li­cence qu’au compte-gouttes. Mais les choses évo­luent dans le bon sens et Porsche a fait son en­trée dans Pro­ject Cars 2, alors que le pre­mier épi­sode de­vait se conten­ter des vé­hi­cules pré­pa­rés par Ruff. Il man­quait néan­moins quelques bo­lides em­blé­ma­tiques, alors même qu’il y a un an As­set­to Cor­sa se voyait agré­men­té d’une extension consa­crée à Porsche (MS 278). Ré­ponse du ber­ger à la ber­gère, ce DLC pour PC2 pré­sente cer­taines si­mi­li­tudes, mais aus­si des voi­tures plus ori­gi­nales. Le pack Porsche Le­gend est pro­po­sé à seule­ment 9,99 eu­ros sur Steam si on pos­sède dé­jà PC2 ; bonne sur­prise, ceux qui avaient ca­pi­ta­li­sé sur les DLC à ve­nir au mo­ment de la sor­tie du lo­gi­ciel (op­tion Sea­son Pass) ont vu les voi­tures al­le­mandes ajou­tées au­to­ma­ti­que­ment à leur ga­rage en mars der­nier. No­tez que si on n’a pas ac­quis l’extension, ses voi­tures ne fi­gurent pas dans le lo­gi­ciel même pour l’IA. Le pack couvre qua­rante ans d’exis­tence de la marque, dans de mul­tiples dis­ci­plines.

Sur la route…

Com­men­çons la vi­site du nou­veau ga­rage par les deux mo­dèles « de route ». Les guille­mets sont uti­li­sés

à des­sein, car pour rou­tières qu’elles soient, ces voi­tures sont ra­re­ment croi­sées sur le bi­tume et font par­tie de la fa­mille très res­treinte des su­per­cars. His­to­rique d’abord avec la 959S de 1987. Ima­gi­née comme une dé­cli­nai­son ci­vi­li­sée d’un pro­to­type de com­pé­ti­tion, elle re­pré­sen­tait tout le sa­voir-faire du construc­teur. Dans PC2, la 959 manque d’ad­ver­saire à sa me­sure - la plus proche en per­for­mances et en époque est la 288 GTO de Fer­ra­ri. La 959 est joueuse mais pas pié­geuse, son ar­rière lourd in­flue sur les tra­jec­toires et les glis­sades. Le mo­teur ré­pond bien, c’est un rare exemple de su­per­car aus­si per­for­mante qu’agréable à pi­lo­ter. Néan­moins le frei­nage n’est pas au ni­veau d’une GT de com­pé­ti­tion, il faut sa­voir an­ti­ci­per l’ac­tion sur la pé­dale.

Plus ré­cente, la Car­re­ra GT de 2004 cache bien son jeu. Cou­pé ou­vert, sans ap­pen­dice aé­ro­dy­na­mique autre qu’un ai­le­ron qui se dé­ploie au frei­nage, elle pa­raît presque sage. Mais sur route ou­verte elle se montre ner­veuse, avec un tem­pé­ra­ment sous-vi­reur à contrer à l’ac­cé­lé­ra­teur. Mais comme la 959, elle ne bé­né­fi­cie pas for­cé­ment d’un bon clas­se­ment dans sa ca­té­go­rie Road B. Elle au­rait plu­tôt mé­ri­té la ca­té­go­rie C, car ses concur­rentes di­rectes - McLa­ren F1 plus an­cienne de dix ans ou Au­di R8 plus ré­cente d’au­tant - ne lui font au­cun ca­deau.

His­to­rique

La lé­gende Porsche s’est cons­truite sur les cir­cuits de com­pé­ti­tion, les voi­tures de course sont lo­gi­que­ment à l’hon­neur, à com­men­cer par les fi­gures his­to­riques de la marque. La pro­li­fique sé­rie 917 de Porsche a don­né nais­sance à plu­sieurs bo­lides qui ont mar­qué la com­pé­ti­tion en GT et en­du­rance, et plu­sieurs membres de la li­gnée se re­trouvent dans le pack. Pre­mière à en­trer en piste, la 917K de 1970 était l’une des stars du film Le Mans. Elle donne lieu à l’ap­pa­ri­tion dans PC2 de l a ca­té­go­rie Pro­to his­to­rique A. At­ten­tion, un pro­to d’en­du­rance de l’époque n’a pas le com­por­te­ment des bo­lides des an­nées quatre-vingt-dix et sui­vantes. Avec des pneus froids, ça glisse, et même chauds, l a 917 de­meure sous-vi­reuse. Mal­gré tout, la voi­ture est in­té­res­sante à pi­lo­ter, que ce soit contre ses sem­blables ou contre la ca­té­go­rie his­to­rique B.

Son hé­ri­tière est la 917/10 de 1972. Elle s’est illus­trée en ca­té­go­rie CanAm (qui ap­pa­raît elle aus­si dans PC2) et can­tonne presque la voi­ture aux courses mo­no­types. Elle est très dé­li­cate à ap­pri­voi­ser, avec 1 200 ch dis­tri­bués aux roues ar­rière via une boîte à seule­ment quatre rap­ports. Sous-vi­reuse en en­trée de vi­rage, sur­vi­reuse en sor­tie, elle ré­serve son vo­lant aux pi­lotes aguer­ris. No­tam­ment en ac­cé­lé­ra­tion : le couple trans­mis au train ar­rière est re­dou­table et la tou­pie sur­vient très vite. La lé­gende se mé­rite !

La 908/03 est aus­si une an­cienne du pack : ce pro­to­type ou­vert de 1971 est une sur­prise. Par rap­port à ses ad­ver­saires de ca­té­go­rie Pro­to his­to­rique B elle est moins

ra­pide mais éton­nam­ment stable et très ner­veuse. Une fois maî­tri­sé son frei­nage un peu brusque et le point de blocage ap­pri­voi­sé, il est pos­sible de ri­va­li­ser avec les autres voi­tures de la ca­té­go­rie qui dou­ble­ront en ligne droite mais se­ront moins ra­pides en courbe et ac­cé­lé­re­ront moins ef­fi­ca­ce­ment. Même la Fer­ra­ri 330 qui af­fiche 100 ch de plus doit se mé­fier.

Plus proche d’une voi­ture de route, la 911 Car­re­ra RSR 2.8 de 1973 inau­gu­rait la longue li­gnée des 911 de course. Ex­té­rieu­re­ment elle res­semble dans les grandes lignes à son ho­mo­logue rou­tière, abs­trac­tion faite des pneus lisses sur­di­men­sion­nés et de l’ai­le­ron ar­rière. En ce­la, elle res­pecte l’es­prit GT ba­sé sur des voi­tures de sé­rie « lé­gè­re­ment » mo­di­fiées. La 911 est agréable à conduire même si le train ar­rière a une pro­pen­sion à em­bar­quer à l’ex­té­rieur. Le frei­nage est… d’époque, pas aus­si ef­fi­cace que sur une GT3 mo­derne mais après quelques tours on ap­prend à an­ti­ci­per. Cette Car­re­ra his­to­rique peine un peu contre ses concur­rentes de ca­té­go­rie GT His­to­rique A, mais elle reste une très bonne voi­ture, no­tam­ment pour se fa­mi­lia­ri­ser avec la conduite en com­pé­ti­tion.

En piste !

Route, cir­cuits, Porsche a mar­qué ces dis­ci­plines, mais c’est en en­du­rance que la ré­pu­ta­tion est de­ve­nue lé­gende… Les ver­sions amé­lio­rées de la 911 ont lo­gi­que­ment sui­vi la Car­re­ra pour don­ner nais­sance aux mo­dèles al­lon­gés : la 935 « Mo­by Dick » dont le sur­nom est dû à l’as­pect mas­sif du ca­pot qui évo­quait la ba­leine blanche du ro­man. Le mo­dèle de 1977 fai­sait dé­jà par­tie de l’offre stan­dard de PC2, l’extension ajoute les dé­cli­nai­sons de 78 et 79/81 (cette der­nière étant équi­pée d’un ai­le­ron ar­rière plus im­por­tant). Les deux mou­tures sont très proches, aus­si bien en mo­dé­li­sa­tion 3D qu’en per­for­mances. Les 935 du Groupe 5 de PC2 sont très ra­pides (plus de 310 km/h avant les chi­canes des Hu­nau­dières) mais com­pli­quées à conduire. Tout d’abord les boîtes à 4 rap­ports sont mal adap­tées à la course sur piste, un éta­ge­ment sur 5 ou 6 rap­ports au­rait été pré­fé­ra-

ble ; en­suite le frei­nage n’est pas au ni­veau des vi­tesses at­teintes, à plus forte rai­son sur des vé­hi­cules qui dans les an­nées soixante-dix n’avaient pas d’ABS. En ce­la les équipes de Slight­ly Mad n’ont fait que re­pro­duire les ca­rac­té­ris­tiques des voi­tures d’époque, elles ne sont pas à blâ­mer pour les dé­fauts des voi­tures !

La vi­site du ga­rage se ter­mine par la 911 RSR 2017 ; c’est une dé­cli­nai­son d’en­du­rance (ca­té­go­rie GTE) de la 911 RSR GT3 dé­jà pré­sente dans le ga­rage du lo­gi­ciel. Elle se re­con­naît ex­té­rieu­re­ment par l’im­pres­sion­nant dif­fu­seur à l’ar­rière, ap­pen­dice aé­ro­dy­na­mique qui amé­liore l’ef­fet de sol. En per­for­mances pures, elle marque un peu le pas par rap­port aux autres bo­lides de la ca­té­go­rie GTE, mais elle pré­sente une ex­cel­lente te­nue de route et sur­tout le frei­nage le plus ef­fi­cace de sa classe. Sur tra­cés si­nueux, elle se mon­tre­ra par­fai­te­ment à l’aise.

On n’ou­blie­ra pas de men­tion­ner le ca­deau bo­nus du pack : le cir­cuit d’es­sais de Porsche, si­tué près de Leip­zig en Al­le­magne. Ce tra­cé sert pour les tests des voi­tures de com­pé­ti­tion du construc­teur, et a jus­te­ment été ima­gi­né pour in­té­grer les re­pro­duc­tions de cer­tains pas- sages em­blé­ma­tiques des prin­ci­paux cir­cuits de course dans le monde. Trois tra­cés sont pro­po­sés aux pi­lotes, et les plus aguer­ris des conduc­teurs re­con­naî­tront des por­tions du Nür­bur­gring (ver­sion longue), de Su­zu­ka, l’épingle de Mo­na­co ou en­core la chi­cane de l’ar­rêt de bus de Spa. La ma­gie du vir­tuel per­met même de courir sur ce cir­cuit de construc­teur avec d’autres bo­lides que ceux de la marque pro­prié­taire !

Au fi­nal, le pack Porsche Le­gend est un in­ves­tis­se­ment in­té­res­sant. Bien évi­dem­ment les in­con­di­tion­nels du construc­teur au­ront ac­quis l’extension dès sa sor­tie ! Pour les autres, pi­lotes dé­bu­tants ou ama­teurs de belles mé­ca­niques, il pré­sente des vé­hi­cules his­to­riques qui dé­passent le stade de la cu­rio­si­té. Chaque voi­ture a un com­por­te­ment propre - et proche de ce qu’en disent les conduc­teurs qui les ont eues entre les mains. De la per­for­mance des 908 au luxe ex­clu­sif des Car­re­ra GT en pas­sant par la dif­fi­cul­té de maî­tri­ser les 917/10 ou 935, il y en a pour tous les goûts, tous les ni­veaux de pi­lo­tage. Et le cir­cuit d’es­sais fait fi­gure de ce­rise sur le gâ­teau - une fo­rêt noire, for­cé­ment !

Les 917/10 de CanAm, à uti­li­ser en mo­no­type.

Sur le cir­cuit de tests du construc­teur. En haut : La 959, pre­mière « su­per­car » de la marque en 1987. En bas : La Car­re­ra GT, beau­coup moins sage qu’il n’y pa­raît. En 1973, la 911 de com­pé­ti­tion fai­sait son en­trée sur les cir­cuits.

L’ar­rière de la 935-78 évoque dé­jà la fu­ture Porsche GT1. Mo­by Dick au Mans.

En­du­rance en 1970 : les 917K ré­gnaient sur la dis­ci­pline.

La 911 RSR GT3 de 2017, la plus ré­cente du ga­rage, avec son im­po­sant dif­fu­seur ar­rière. La 908 cache bien son jeu : elle ri­va­lise avec les Fer­ra­ri 330, bien plus puis­santes.

Sous la pluie au Mans en 917K.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.