Le Cess­na 172/182 de Lu­do­vic

Lu­do­vic–Ca­sa­blan­ca

Micro Simulateur - - SOMMAIRE -

Je m’ap­pelle Lu­do­vic Char­tou­ni, j’ai 34 ans. Je suis en pré­pa­ra­tion d’un bre­vet PPL et j’es­père un IFR der­rière… Je vis à Ca­sa­blan­ca au Ma­roc. Je suis ar­ri­vé de Pa­ris avec mon cock­pit sous le bras…

J’ai créé mon pre­mier si­mu­la­teur do­mes­tique en 2014 avec des pro­duits Sai­tek as­so­cié à un iMac. Fan d’avia­tion de­puis très jeune, je rê­vais de pou­voir « pi­lo­ter chez moi » quand et où je le sou­hai­tais. Je res­tais tout de même sur ma faim avec cette pre­mière ver­sion dont je voyais bien les li­mites. En 2015 je m’at­te­lais donc au dé­ve­lop­pe­ment d’une nou­velle ver­sion du si­mu­la­teur plus pous­sée, plus abou­tie. J’op­tais donc pour cinq écrans 32 pouces tou­jours avec mes pro­duits Sai­tek mais sur PC cette fois, avec une confi­gu­ra­tion sur me­sure pour faire tour­ner X-Plane 10 et P3D v2. Tou­jours pas as­sez pour moi, j’ai contac­té Rus­cool en Nou­velle-Zé­lande, so­cié­té spé­cia­li­sée dans la fa­bri­ca­tion de cock­pits sur me­sure pour la si­mu­la­tion. Je leur pas­sais com­mande d’un ta­bleau de bord « hy­bride » per­met­tant de pi­lo­ter plu­sieurs types d’avions ( du Cess­na 172 au Pi­per PA-46 en pas­sant par le Bee­ch­craft Ba­ron 58 ou le Pi­per Ar­row). Cette ver­sion alors trop grande pour mon pe­tit ap­par­te­ment pa­ri­sien, je le dé­mé­na­geais dans ma cave où j’al­lais pas­ser des heures (voir des nuits) à tout pa­ra­mé­trer…

Fin 2015 je dé­mé­na­geais au Ma­roc et j’em­por­tais bien en­ten­du mon cock­pit avec moi. Je sen­tais ce­pen­dant qu’il man­quait quelque chose pour qu’il soit par­fait, mais je ne sa­vais tou­jours pas quoi. Un jour d’été, alors que je sur­fais sur YouTube, je suis tom­bé sur les vi­déos de Flight Sim Li­ber­ty et On The Glide Slope, deux YouTu­bers qui avaient construit leurs cock­pits de Cess­na. Je me suis dit « C’est ça qu’il me faut » ! Alors dé­bu­ta le long tra­vail de pré­pa­ra­tion pour ar­ri­ver à mes fins : un cock­pit de Cess­na taille réelle et dans un vé­ri­table cais­son. Je pen­sais que j’al­lais être frus­tré de ne plus vo­ler sur une mul­ti­tude d’avions, mais après ré­flexion, je com­pre­nais que je ne connais­sais vrai­ment au­cun des avions que je m’amu­sais à faire vo­ler.

Mieux va­lait en connaître un ou deux par­fai­te­ment plu­tôt que vo­ler sur une di­zaine d’ap­pa­reils sans suf­fi­sam­ment pous­ser l’en­traî­ne­ment et la maî­trise. Dé­bu­tant alors mon PPL sur un Cess­na 172, l’idée d’un cock­pit de C172/C182 tom­bait à pic.

Ca­bine com­plète

Je contac­tais à nou­veau Rus­cool pour la fa­bri­ca­tion d’un ta­bleau de bord et je fis fer­mer et amé­na­ger mon ga­rage pour y mettre le nou­veau cock­pit. Après quelques se­maines de tra­vail, le cock­pit en bois sor­tit des ate­liers de mon me­nui­sier, je le fis re­cou­vrir de cuir par un ta­pis­sier qui n’avait ja­mais vu un pro­jet pa­reil. Ce­pen­dant il man­quait deux élé­ments in­dis­pen­sables, le PC pour faire tour­ner le tout et la planche de bord en­core en fa­bri­ca­tion chez Rus­cool. Près de neuf mois après le dé­but du pro­jet, celle-ci ar­ri­vait à Ca­sa­blan­ca, pré­cé­dée du PC fait sur me­sure avec les com­po­sants les plus puis­sants du mar­ché à ce mo­ment-là. Après les longues for­ma­li­tés doua­nières tout était en place. Il fal­lait alors com­men­cer à fixer l’en­semble et à tout bran­cher, tout pa­ra­mé­trer pour faire fonc­tion­ner le ta­bleau de bord avec P3D v4 et X-Plane 11. En­core des nuits de tra­vail et des cernes au bu­reau le len­de­main, mais presque un an après nous y étions… Le cock­pit de Cess­na était prêt et to­ta­le­ment fonc­tion­nel.

Deux PC sont re­liés en ré­seau. Le plus puis­sant fait tour­ner X-Plane 11 et P3D v4 sur l’en­semble des 3 écrans (vue de face avec vi­déo­pro­jec­teur et vues la­té­rales sur deux mo­ni­teurs 32 pouces) ; le se­cond PC fait tour­ner la console ins­truc­teur de chez FS-FlightCon­trol ain­si que les deux écrans du G1000 qui uti­lisent comme lo­gi­ciel Flight 1 Pro pour P3D et Pro­ject Ma­gen­ta pour X-Plane (Flight 1 Pro n’étant pas com­pa­tible avec X-Plane, Pro­ject Ma­gen­ta fonc­tionne en ré­seau avec FSUIPC ou XPUIPC).

Les pre­miers vols ont com­men­cé fin 2017, j’ai ap­por­té quelques pe­tites mo­di­fi­ca­tions en 2018. Au fi­nal, le cock­pit est com­po­sé de deux écrans G1000 de Ge­ne­ralSi­mu­la­tor.com ; trois gauges de chez TRC ; deux yokes en double com­mande de chez Flight Illu­sion, mo­di­fiés avec de vé­ri­tables yokes de Bee­ch­craft ; deux pa­lon­niers en double com­mande re­liés par un axe de chez TRC ; un pi­lote au­to, un NDB et un chro­no­mètre Flight Illu­sion. L’en­semble des com­mandes et bou­tons de chez Rus­cool est to­ta­le­ment fonc­tion­nel. Le pe­des­tral com­prend un sys­tème de trim de pro­fon­deur mé­ca­nique, donc qui tourne au­to­ma­ti­que­ment avec le P Alors qu’ il est en­clen­ché, le sé­lec­teur de ré­ser­voirs, les com­mandes de vo­lets de re­froi­dis­se­ment et le trim de gou­ver­nail. Deux casques au­dio sont re­liés en in­ter­com et connec­tés au si­mu­la­teur. Un sys­tème de vi­bra­tion Butt­cki­cker pour les sen­sa­tions ; enfin un iPad fait tour­ner Fo­re­flight pour les vols aux USA et Air Nav Pro pour les vols en Eu­rope ain­si que l’ ac­cès à la console ins­truc­teur.

Le PC qui fait tour­ner les deux G1000 et la console ins­truc­teur est équi­pé d’un pro­ces­seur In­tel Core i74950X 3,6 GHz avec wa­ter­coo­ling, 32 Go de RAM King­ston Hy­perX 2 400 MHz DDR3, une carte gra­phique Nvi­dia TI­TAN Black, un SSD de 250 Go pour le sys­tème, un autre de 1 To pour la si­mu­la­tion, et deux disques clas­siques de 2 Top ourle reste, enfin une ali­men­ta­tion de 750 W Coo­ler Mas­ter. L’autre PC (vues avant et la­té­rales) pos­sède un In­tel Core i7-6900K (3,2 GHz), 64 Go de RAM DDR4 G.Skill Trident Z à 3 200 MHz, carte Nvi­dia 1080 Ti et trois SSD Sam­sung (un pour le sys­tème, un pour P3D, un pour X-Plane).

Je prends beau­coup de plai­sir à vo­ler dans ce si­mu, la pré­pa­ra­tion de mon PPL n’en est que fa­ci­li­tée, c’est éga­le­ment un vrai ré­gal et un ex­cellent mo­ment de par­tages avec les co­pains de pas­sage et autres fans d’avia­tion…

Ci-des­sus : Prêt au rou­lage dans un cock­pit très im­mer­sif. Ci-des­sous (gauche) : Vue d’en­semble de la salle si­mu­la­teur. Ci-des­sous (droite) : Vue de la console ins­truc­teur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.