AR­RÊ­TER LE YOYO

EN QUÊTE DE CONS­TANCE, LES MA­RI­TIMES VEULENT EN­CHAέNER APRÈS CLER­MONT.

Midi Olympique - - Top 14 4e journée - Par Ar­naud BÉBIEN

Au rug­by, il faut de la mé­moire. » À La Ro­chelle, l’équipe peut comp­ter sur son ma­na­ger Pa­trice Col­la­zo pour lui rap­pe­ler des scores ain­si que des faits de matchs re­mon­tant à plu­sieurs mois en ar­rière. Si pour la ré­cep­tion de Cler­mont, il n’avait pas fal­lu al­ler bien loin pour ex­tir­per des ar­chives le 44 à 6 in­fli­gé il y a deux ans par les Au­ver­gnats à Mar­cel-De­flandre, on doit aus­si se sou­ve­nir chez cer­tains des joueurs de La Ro­chelle de la 16e jour­née de la sai­son 2015-2016. À Agen, ce 27 fé­vrier 2016, les Ma­ri­times dé­butent leur match tam­bour bat­tant, me­nant 17 à 0 avant de… s’in­cli­ner 31 à 27. Cette sai­son-là, les Jaune et Noir ne rem­por­tèrent au­cun match à l’ex­té­rieur.

À l’heure de prendre la route en di­rec­tion d’Agen, ce scé­na­rio a cer­tai­ne­ment re­sur­gi dans les têtes et les conver­sa­tions ro­che­laises. Car si l’am­bi­tion est bien d’en­chaî­ner une se­conde vic­toire de rang après celle de Cler­mont (51-20), les Ro­che­lais sont aus­si en quête de cons­tance afin d’évi­ter de faire les mon­tagnes russes et de se faire peur. « Il n’y a pas pho­to, dit Pa­trice Col­la­zo. On a vu ce qu’on était ca­pable de bien faire, de faire mal et de faire très mal. On doit pou­voir se si­tuer. »

DANS L’IM­PLI­CA­TION

Après trois jour­nées, entre une en­tame réus­sie à Brive (10-19), sui­vie d’une dé­faite à Pa­ris (35-24), qui pré­cé­dait le car­ton qu’on connaît contre le cham­pion de France, les Jaune et Noir, s’ils sont plu­tôt dans le vert que dans le rouge, veulent s’at­ta­cher à chan­ger le cours des ré­sul­tats : « On se rend compte que faire deux per­for­mances d’af­fi­lée, c’est dif­fi­cile en termes d’im­pli­ca­tion », si­gnale le ma­na­ger ro­che­lais qui ques­tionne en­core : « Estce qu’il y a des pe­tites équipes dans ce Top 14 ? Tout le monde s’est pré­pa­ré. Il y a très peu d’écart. »

Contre Agen, une vieille connais­sance du Pro D2 contre qui les Ro­che­lais avaient ar­ra­ché leur billet pour l’élite en mai 2014, l’ob­jec­tif se­ra d’im­pri­mer une cons­tance, c’est-à-dire « une amé­lio­ra­tion week-end après week-end, même si elle est mi­nime ». Après les sept es­sais de sa­me­di der­nier, les Ro­che­lais ont tou­jours le ventre qui grogne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.