La « guerre » des neufs biterrois

Midi Olympique - - Pro D2 5e journée - J. L.

La hié­rar­chie des de­mis de mê­lée a chan­gé à Bé­ziers. Josh Va­len­tine, 34 ans, « in­tou­chable » sous l’ère Man­ny Ed­monds, s’est fait dou­bler par Ju­lien Blanc, son ca­det de dix an­nées. Da­vid Au­cagne ex­plique : « Je suis plu­tôt content de Ju­lien. Il est ma­ture, ce qui lui per­met de di­ri­ger col­lec­ti­ve­ment l’équipe et donc d’en­chaî­ner les matchs (3 ti­tu­la­ri­sa­tions sur 4 pos­sibles, N.D.L.R.). On connaît ses qua­li­tés in­di­vi­duelles mais il man­quait de maî­trise tac­tique, qu’il com­mence à ac­qué­rir. »

Neuf d’ins­tinct, re­dou­té au­tour des rucks où il aime faire par­ler ses ap­puis et sa vi­tesse pour fran­chir les pre­miers ri­deaux ad­verses. Un dan­ger per­ma­nent : « Mais Josh est un grand pro­fes­sion­nel do­té d’une ex­pé­rience énorme du haut ni­veau et amène donc autre chose. Le dé­but de sai­son lui est moins fa­vo­rable mais je sais qu’il va tout faire pour re­ve­nir sur Ju­lien. C’est une concur­rence très saine », ajoute le coach des trois-quarts.

Ven­dre­di, c’est l’Aus­tra­lien qui dé­mar­re­ra à Gre­noble (Blanc au re­pos et Cham­pin sur le banc) aux cô­tés de La­chie Mun­ro. Un duo de ges­tion­naires, pré­cieux dans l’oc­cu­pa­tion du ter­rain au pied et l’al­ter­nance, qui de­vra gui­der une équipe re­ma­niée. Va­len­tine se­ra at­ten­du comme le chef de meute biterrois, ca­pable de trans­mettre son agres­si­vi­té et son es­prit de com­pé­ti­teur, afin d’in­suf­fler un vent de ré­bel­lion au groupe hé­raul­tais, qui manque au­jourd’hui d’en­ga­ge­ment phy­sique dans ses at­ti­tudes dé­fen­sives : « C’est l’oc­ca­sion pour Josh de prou­ver qu’il est tou­jours pré­sent dans cette lutte des neufs et qu’il ne lâ­che­ra rien. »

Pho­to Icon Sport

Josh Va­len­tine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.