UNE CONFIR­MA­TION, MAIS POUR QUI ?

APRÈS LEUR SUC­CÈS PROBANTS LORS DE LA PRE­MIÈRE JOUR­NÉE, TARBES ET CHAM­BÉ­RY S’AF­FRONTENT POUR ALI­GNER UN DEUXIÈME SUC­CÈS D’AFFILÉ.

Midi Olympique - - Ovalie Fédérale 1 Jean-Prat - 2e journée - Par Guillaume CYPRIEN

Le suc­cès de Cham­bé­ry ob­te­nu à do­mi­cile aux dé­pends d’Albi, contre les an­ciens pen­sion­naires du Pro D2, et ce­lui de Tarbes à l’ex­té­rieur à Stras­bourg, chez un pro­mu aux dents longues, ont fait va­loir les ex­cel­lents par­cours de la sai­son der­nière de ces deux équipes, et leur ex­pé­rience de cette di­vi­sion exi­geante. Albi le fi­na­liste, et Tarbes le mal­heu­reux, qua­li­fié sur le ter­rain mais dé­gra­dé sur le plan ad­mi­nis­tra­tif, ont ex­pli­qué aux nou­veaux ar­ri­vants qu’on ne ba­di­nait pas avec cette poule d’ac­ces­sion. Leur confron­ta­tion di­recte aug­men­te­ra pour son vain­queur son pre­mier ré­sul­tat pro­bant. Battre Albi et s’im­po­ser à Tré­lut, voi­là qui fe­rait une en­trée en ma­tière consis­tante pour les hommes de Mi­chel Rin­ge­val. Pour les Tar­bais, confir­mer la belle sor­tie de Stras­bourg contre le vain­queur d’Albi, ce ne se­rait pas mal non plus. Il y a ici un ter­reau riche à faire éclore une belle dy­na­mique. Ce­lui qui l’em­por­te­ra di­ra aus­si à quel point il a for­mi­da­ble­ment in­té­gré ses mou­ve­ments in­ternes opé­rés à l’in­ter­sai­son.

DE LA CONTI­NUI­TÉ DANS LE CHAN­GE­MENT

À Tarbes, la pro­mo­tion en Pro D2 du ma­na­ger Marc Dan­tin à Co­lo­miers, les traces lais­sées par les dif­fi­cul­tés ad­mi­nis­tra­tives nées du lien dis­ten­du avec la fé­dé­ra­tion, et l’ar­ri­vée du nou­vel en­traî­neur Ni­co­las Es­cou­te­loup, ve­nu de Li­moges, lais­saient la porte ou­verte à une sus­pi­cion de dé­mar­rage dif­fi­cile. À Cham­bé­ry, le dé­part de l’en­traî­neur Cyrille Vi­lain pour Gre­noble, après neuf ans de col­la­bo­ra­tion avec Mi­chel Rin­ge­val, et la mi­gra­tion d’une troi­sième ligne com­plète vers le Pro D2, lais­sait sup­po­ser qu’il se­rait dif­fi­ci­lede re­trou­ver le souffle de l’an der­nier. « Et pour­tant, il est bien là, es­time Mi­chel Rin­ge­val. Notre pré­pa­ra­tion nous ai­dés à sou­der ra­pi­de­ment les nou­veaux ve­nus à notre noyau dur. C’est la pre­mière fois que nous avons pu fonc­tion­ner en jour­née conti­nue avec notre groupe de 35 joueurs, et ce­la a par­fai­te­ment fonc­tion­né. Nous le sen­tions, mais nous at­ten­dions le match d’Albi pour le confir­mer. »

« Je suis ar­ri­vé avec beau­coup d’hu­mi­li­té pour écou­ter et suivre ce qui a été mis en place par le staff, ex­plique de­puis Tarbes Ni­co­las Es­cou­te­loup. Marc Dan­tin est par­ti, mais tous les autres sont res­tés, et la struc­ture de tra­vail qui a été mise en place est so­lide. Nous es­saye­rons peu à peu de faire pro­gres­ser le pro­jet de jeu. En at­ten­dant, les joueurs maî­trisent ce qu’ils font, et il est vi­sible qu’ils sont heu­reux d’être re­par­tis sur une nou­velle sai­son, dé­bar­ras­sés des aléas de l’an der­nier. » Bon­heur re­trou­vée contre dy­na­mique ré­gé­né­rée, ils est pos­sible que Tar­bais et Cham­bé­riens don­ne­ront au cham­pion­nat son lea­der pro­vi­soire, dans la me­sure où les autres vain­queurs de la pre­mière jour­nées se­ront tous en dé­pla­ce­ment ce week-end. Comme ils en ont l’ha­bi­tude, les joueurs conduits par les par­te­naires, les Cham­bé­riens se ren­dront dans les hautes-py­ré­nées en voi­tures per­son­nelles, pour ten­ter de gra­vir ce pre­mier som­met. Ce qui n’est pas la moindre de leur ori­gi­na­li­té…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.