FIN DE SÉ­RIE

BAT­TUS PAR CO­LO­MIERS SANS DÉMÉRITER, LES MON­TOIS N’ONT PAS PU EN­CHAέNER UNE QUA­TRIÈME VIC­TOIRE DE RANG.

Midi Olympique - - Pro D2 12e journée - D.B.

Toutes les bonnes choses ont une fin, dit l’adage. La sé­rie de trois suc­cès consé­cu­tifs des Mon­tois - dont une vic­toire de pres­tige à Per­pi­gnan - est ve­nue se bri­ser à Co­lo­miers, dans un stade Mi­chel-Ben­di­chou gla­cé par les pre­miers as­sauts de l’hi­ver.

Comme sou­vent lorsque les deux op­po­sants se valent sur le plan du jeu, c’est la ri­gueur tac­tique et la dis­ci­pline qui ont fait la dif­fé­rence. Avec onze pé­na­li­tés sif­flées contre eux et dix mi­nutes à qua­torze contre quinze, les Mon­tois ne se sont pas mis dans les meilleures dis­po­si­tions pour contrer une équipe co­lu­mé­rine très en place mal­gré un pro­fond re­mo­de­lage de sa com­po­si­tion.

UN BO­NUS TENDAIT LES BRAS

Les condi­tions hi­ver­nales (8 de­grés au coup d’en­voi) ont aus­si grip­pé les lan­ce­ments mon­tois : la meilleure at­taque de Pro D2 a eu toutes les peines du monde à conclure ses ac­tions, la faute à de nom­breuses im­pré­ci­sions tech­niques. Exemple sur la der­nière touche du match, mal gé­rée alors que les hommes du duo Laus­sucq – Au­ra­dou dis­po­saient d’une mu­ni­tion pour ga­gner un bo­nus dé­fen­sif, voire mieux. N’em­pêche, pour un match de sixième se­maine, les Mon­tois ont af­fi­ché un sa­cré pa­nache. Eux qui de­puis quelques sai­sons dé­butent le cham­pion­nat à l’en­vers pour le fi­nir très fort ont cette fois su ac­cro­cher le bon wa­gon. Et comme tou­jours, il fau­dra comp­ter sur eux au prin­temps.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.