JUSTE CE QU’IL FAUT…

À L’EX­TÉ­RIEUR. AVEC AP­PLI­CA­TION ET MÉ­THODE, LE MON­TAL­BA­NAIS AJOUTENT UNE CIN­QUIÈME VIC­TOIRE

Midi Olympique - - Pro D2 12e journée - Par Laurent TRAVINI

Après Nar­bonne, Mas­sy, Car­cas­sonne et Vannes, c’est Dax qui est dé­fait sur ses terres par une équipe de Mon­tau­ban au prag­ma­tisme ai­gui­sé. Les Sa­pia­cais se construisent une ré­pu­ta­tion d’équipe im­pla­ca­ble­ment ef­fi­cace. Cinq vic­toires à l’ex­té­rieur avec un maxi­mum de cinq points d’écart. Si on ajoute à ce­la leur nul et leurs trois vic­toires à do­mi­cile avec un écart du même ordre, on peut consta­ter que Mon­tau­ban gagne avec juste ce qu’il faut… Vic­to­rieux dans les Landes l’an pas­sé et au­réo­lés de cette ré­pu­ta­tion de sni­per, les Mon­tal­ba­nais sont à la hau­teur de leur feuille de route. Comme le sou­ligne leur de­mi de mê­lée Jé­ré­my Cha­put : « On est tous sim­ple­ment heu­reux ! On n’a pas fait du grand rugby, mais on pa­tiem­ment at­ten­du notre heure. On a ex­ploi­té au maxi­mum leur car­ton jaune (56e N.D.L.R.) en pre­nant le score. Après notre so­li­da­ri­té a fait le reste… »

Les Tarn et Ga­ron­nais me­surent le poids de cette vic­toire. Leur ta­lon­neur Cy­riac Pon­nau, se mé­fiait de l’équipe Lan­daise. « De­puis le dé­but de la sai­son, ils montrent un sup­plé­ment d’âme à do­mi­cile. Avec une grosse conquête et une grande ca­pa­ci­té de jeu, on sa­vait que ça al­lait être dur contre les Dac­quois. Mal­gré les fautes de mains, on n’a rien lâ­ché. On se sait at­ten­du. C’est de plus en plus dif­fi­cile de prendre les équipes par sur­prise. On fait preuve de prag­ma­tisme et de pa­tience. Notre banc nous a per­mis d’ap­puyer sur notre temps fort en deuxième mi-temps. »

UN BANC SO­LIDE

À pe­tits pas, les vert et noirs ont construit une vic­toire à l’ex­té­rieur à l’image des autres. Une tac­tique pru­dente et im­pla­cable que leur pré­sident, Jean Fran­çois Rey­gasse, sa­voure. « C’est notre deuxième vic­toire à Dax. C’est à croire que ce ter­rain nous réus­sit. Je suis fier des gar­çons. Ils ont fait preuve d’in­tel­li­gence. Notre coach, Pé­pé La­fond, avait mi­sé sur un banc so­lide. Ce­la nous a per­mis de prendre le des­sus en deuxième mi-temps. Les joueurs ont par­fai­te­ment gé­ré les dix der­nières mi­nutes en in­fé­rio­ri­té nu­mé­rique, c’est une preuve de plus de la qualité de ce groupe. » Au terme de cette soi­rée et des ré­sul­tats de la jour­née, d’autres cer­ti­tudes se ré­vèlent. L’US Mon­tau­ban est tran­quille­ment en train de se construire une sai­son qui pour­rait les voir ti­tiller une ac­ces­sion que Sa­piac at­tend de­puis très long­temps…

Ta­le­ta Tu­puo­la et les Mon­tal­ba­nais en­grangent une cin­quième vic­toire à l’ex­té­rieur. Au tiers de la sai­son, les Tarn-et-Ga­ron­nais ont dé­jà ga­gné au­tant de fois à l’ex­té­rieur que lors de tout le der­nier exer­cice. Exer­cice au bout du­quel ils furent fi­na­liste ... Photo Isa­belle Lou­vier

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.