COURBER L’ÉCHINE…

LES LANDAIS SONT PAS­SÉS PRÈS DE L’EX­PLOIT, MAIS ONT SU­BIT LA LOI DU PLUS FORT.

Midi Olympique - - Pro D2 12e journée - L.T.

Les an­nées se suivent. Les au­tomnes sont plu­vieux et les Dac­quois voient leur avance chu­ter comme les feuilles. Mal­gré une en­tame de sai­son po­si­tive, cette dé­faite ho­no­rable contre Mon­tau­ban met les Landais en po­si­tion dé­li­cate. Le ma­na­ger, Ra­phaël Saint An­dré, le confirme : « Mal­gré des condi­tions dé­fa­vo­rables pour notre jeu, on a su re­muer cette belle équipe de Mon­tau­ban pen­dant 50 mi­nutes. À par­tir du car­ton de Guillaume De­vade on est plus in­vi­té ! »

LES BEAUX JOURS AT­TEN­DUS

Ce cruel sen­ti­ment est par­ta­gé par le deuxième ligne Vi­ckus Lie­ben­berg. « On n’a pas bais­sé les bras, mais leur ef­fec­tif a fait la dif­fé­rence. Ça a été com­pli­qué de trouver des brèches dans la meilleure dé­fense du cham­pion­nat. Il faut re­con­naître que l’on a été bat­tus tac­ti­que­ment et phy­si­que­ment par une grosse équipe de Mon­tau­ban… » Le bal­lon glis­sant et le ter­rain gras n’a pas été pro­pice au jeu de mou­ve­ment pro­duit par les Landais. Mal­gré ce­la, ils ont ri­va­li­sé avec la belle ma­chine mon­tal­ba­naise. La sai­son va être longue. Il faut es­pé­rer que les beaux jours ve­nus, cette cou­ra­geuse équipe dac­quoise ti­re­ra les bé­né­fices de son in­ves­tis­se­ment phi­lo­so­phique. Ce­lui d’un jeu de mou­ve­ment, par­fois ris­qué, mais tel­le­ment exal­tant en cette époque de di­sette rug­bys­tique…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.