LA NAIS­SANCE D’UNE AL­SA­CIENNE

UN CLUB DE RUGBY EX­CLU­SI­VE­MENT FEMININ A ÉTÉ CRÉÉ EN AL­SACE.

Midi Olympique - - Ovalie Nord Paris - Par Ch­ris­tophe HUGONIN

Le Rugby Club Fé­mi­nin de la Fave (RCFF) a of­fi­ciel­le­ment été af­fi­lié à la FFR lun­di der­nier. Il est de­ve­nu le dixième club du dé­par­te­ment du Bas-Rhin, et le dix-sep­tième en Al­sace. Comme son nom l’in­dique, il est ex­clu­si­ve­ment fé­mi­nin, car « le but est de mettre en avant le

rugby chez les femmes », ex­plique sa chef de file Isa­belle Gau­del. Ba­sé sur la com­mune de Saales, au coeur de la val­lée de la Fave, le club est po­si­tion­né sur la fron­tière sé­pa­rant l’Al­sace de la Lor­raine, à douze ki­lo­mètres du SDRB XV de Saint-Dié, d’où pro­viennent ses pion­niers. Ma­na­ger des ca­dets, des ju­niors, et des ca­dettes, mais aus­si des se­niors du­rant douze sai­sons à Saint-Dié, Isa­belle Gau­del avait dé­mis­sion­né du club en mars 2017 avec son ma­ri Lio­nel pour mon­ter leur nou­velle as­so­cia­tion. Leur fils Quentin les a re­joints dans cette af­faire. Lui est de­ve­nu se­cré­taire, tan­dis que son père a pris en main la vice-pré­si­dence. Leur com­père Ré­my Bi­lot est de­ve­nu tré­so­rier. La ges­tion de ce co­mi­té di­rec­teur nais­sant se­ra donc familiale. Le suc­cès est dé­jà au ren­dez-vous.

LES COL­LEC­TI­VI­TÉS ADORENT

Le Rugby Club Fé­mi­nin de la Fave compte dé­jà une ving­taine de li­cen­ciées at­ti­rées par les in­for­ma­tions vo­lantes de bouches à oreilles sur cette nou­velle as­so­cia­tion qui bé­né­fi­cie du sou­tien to­tal des col­lec­ti­vi­tés. À peine créé, le RCFF dis­pose de deux ter­rains, l’un à Pro­ven­chères-et-Col­roy, sur le dé­par­te­ment des Vosges, et l’autre à Saales, d’un club-house et d’un ves­tiaire sur cha­cun des sites, tan­dis que des po­teaux ont été payés par la mairie de Pro­ven­chères-etCol­roy. « Nous avions dé­mar­ré avec cinq filles de Saint-Dié au dé­part, qui vou­laient nous suivre. Pour les nou­velles, elles ne connais­saient rien au rugby, mais elles s’ac­crochent et ne loupent au­cun en­traî­ne­ment. C’est une am­biance sym­pa­thique d’au­berge es­pa­gnole, quand

nous fai­sons un re­pas toutes en­semble », dé­crit la pré­si­dente. Le club en­ga­ge­ra pour la pre­mière fois une équipe se­nior lors du tour­noi de pro­mo­tion fé­dé­rale fé­mi­nine de rugby à 7, et Isa­belle Gau­del y réa­li­se­ra son vieux fan­tasme. Bien que ma­na­ger d’équipes de­puis de nom­breuses sai­sons, elle n’a ja­mais joué au rugby. C’était son rêve, mais les équipes fé­mi­nines n’exis­taient pas vrai­ment à l’époque. Alors, à 44 ans, elle passe en ce mo­ment tous ses exa­mens pour pou­voir en­fi­ler le short avec ses filles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.