Dra­peau ren­trant, po­teau sor­tant

Midi Olympique - - Top 14 9e Journée - N.Z.

D’un cô­té, des Gre­no­blois pra­ti­que­ment au grand com­plet et dé­bor­dants d’en­vie de prou­ver, face au lea­der du cham­pion­nat, que leur place en Top 14 n’est pas usur­pée. De l’autre, des Cler­mon­tois re­ma­niés à l’ex­trême et en panne lo­gique d’au­to­ma­tismes (voire de dé­ter­mi­na­tion en dé­but de match) mais por­tés par quelques in­di­vi­dua­li­tés de ca­libre in­fi­ni­ment su­pé­rieur. Par­tant de ce constat, dif­fi­cile de s’éton­ner du ré­sul­tat nul qui vint sanc­tion­ner les dé­bats entre les deux équipes, les Gre­no­blois plus vo­lon­taires ayant réus­si le mi­racle de re­ve­nir à au score après le choix osé d’une mê­lée à cinq mètres, ré­com­pen­sé par un es­sai de Tau­fa s’in­fil­trant grâce à une passe dé­li­vrée au cor­deau entre Na­qa­le­vu et Be­tham. Un pe­tit ex­ploit qui ré­pon­dait aux mi­racles réus­sis par Ra­ka (le pre­mier concré­ti­sé par Ti­ma­ni, le se­cond sans l’aide de per­sonne) et Yato, et jus­ti­fiait qu’au fi­nal, ce match se joue sur la réus­site des buteurs. À ce titre, les Isé­rois sem­blaient avoir les moyens de l’em­por­ter, ai­dés par l’in­dis­ci­pline des Jaunards. Sauf que le bu­teur mai­son Gaë­tan Ger­main connut une in­ha­bi­tuelle ma­la­da­resse, gâ­chant onze points dont la pé­na­li­té de la gagne, ve­nue heur­ter le po­teau droit après la si­rène. Un échec qui ve­nait rap­pe­ler que sur l’es­sai de Ti­ma­ni, Fer­nan­dez avait de son cô­té eu la chance de voir le dra­peau au som­met du po­teau droit ra­battre le bal­lon du bon cô­té. Comme quoi, ce match nul s’est vrai­ment joué à rien…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.