La chance de l’ange blond

Midi Olympique - - Dossier - M. D.

Pas­sé un dé­but de car­rière su­per­so­nique, l’en­fant de Pa­ren­ties a en­suite mar­qué le pas, tout à la fois parce que la concur­rence de Yann Les­gourgues était en club plus en­com­brante que pré­vu et parce qu’ailleurs, en équipe na­tio­nale, le poste de nu­mé­ro 9 s’avé­rait aus­si pré­caire que ce­lui d’ou­vreur. Vincent Et­che­to, un des men­tors du môme, ex­plique : « Bap­tiste est amou­reux de l’UBB, le mot n’est pas trop fort. Quand il a vu que le club tour­nait moins bien, que les coachs al­laient et ve­naient, il l’a mal vé­cu. Et ça s’est res­sen­ti sur ses per­for­mances ». Ce n’est pas tout : « Ce joueur pos­sède un bon jeu au pied, des cannes de dingue et une passe su­perbe, pour­suit l’en­traî­neur des trois-quarts bayon­nais. Alors par mo­ments, il veut tel­le­ment pe­ser sur le match qu’il en ou­blie son rôle pre­mier : ce­lui de dis­tri­bu­teur. Et nous, on en ou­blie presque qu’il y a un de­mi d’ou­ver­ture à Bor­deaux… Les tests de no­vembre ap­pro­chant, il a néan­moins ra­tio­na­li­sé sa par­ti­tion et réa­lise ac­tuel­le­ment de très grosses per­for­mances ». Dé­bu­te­ra-t-il face aux Spring­boks ? En l’ab­sence de Mor­gan

Par­ra, bles­sé, c’est en ef­fet ce qu’il se mur­mure… Dé­sor­mais ras­su­ré sur son ave­nir

(il vient de s’en­ga­ger trois sai­sons à

Tou­lon), Bap­tiste Se­rin doit donc prendre en mains le jeu des Bleus et prou­ver que le ta­lent en­tra­per­çu à ses dé­buts n’était pas un feu de paille. Au­teur d’un ex­cellent dé­but de sai­son avec l’Union Bor­deauxBègles (il est le meilleur réa­li­sa­teur du cham­pion­nat), il a néan­moins tout pour réus­sir là où tant de ses pré­dé­ces­seurs se sont cas­sé les dents…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.