GRISOLLES A DE L’AM­BI­TION

FI­NA­LISTE RÉ­GIO­NAL, DE­MI-FI­NA­LISTE DU CHAM­PION­NAT DE FRANCE DE QUA­TRIÈME SÉ­RIE EN 2018, GRISOLLES RÉA­LISE UN EX­CELLENT DÉ­BUT DE CHAM­PION­NAT. JOUEURS ET DI­RI­GEANTS SONGENT À UN PRIN­TEMPS RA­DIEUX.

Midi Olympique - - La Une - Par Ch­ris­tian STIERLÉ

Le Spor­ting Club gri­sol­lais est une ins­ti­tu­tion qui a pi­gnon sur rue dans la ville. Elle af­fiche fiè­re­ment cent dix ans d’his­toire. His­toire ponc­tuée à la fois de re­bonds fa­vo­rables et dé­fa­vo­rables. Par­mi les heures fastes du club, la sai­son 2012-2013 est en­core pré­sente dans toutes les mé­moires. Cette an­née-là, le club coa­ché par Phi­lippe Ga­ley avait dis­pu­té et mal­heu­reu­se­ment per­du à Ma­zères la fi­nale du cham­pion­nat de France face aux Bi­gour­dans d’Aze­reix (13-20). La sai­son pas­sée, Phi­lippe Ga­ley a re­mis le bleu de chauffe et me­né le club à la fi­nale ré­gio­nale de Qua­trième Sé­rie et en de­mi-fi­nale du cham­pion­nat de France face aux Béar­nais de Be­dous. L’été der­nier, le coach est pas­sé pré­sident, épau­lé dans cette tâche par son ami, Ju­lien Na­va qui a éga­le­ment la par­ti­cu­la­ri­té d’évo­luer dans le pack du Spor­ting. Le duo uni comme les cinq doigts de la main a de bien lé­gi­times am­bi­tions pour bien ins­tal­ler la struc­ture. « J’ai pris la pré­si­dence pour pé­ren­ni­ser un club qui ris­quait d’être mis en som­meil en rai­son d’une ca­rence de ré­sul­tats spor­tifs et d’un ef­fec­tif joueurs plus que ré­duit. Avec Ju­lien Na­va, on s’est ef­for­cé de sen­si­bi­li­ser tout le groupe de joueurs 2012-2013 et de créer un cli­mat de sym­biose avec les di­ri­geants. Notre ob­jec­tif est de ras­sem­bler. La sai­son pas­sée, celle de la re­cons­truc­tion, nous avons échoué sur la der­nière marche ré­gio­nale. L’ef­fec­tif a été main­te­nu à 70 %. Les quelques ar­rêts de joueurs sont dus à l’âge. Quant aux di­ri­geants, en l’es­pace d’une sai­son, on est pas­sé de sept à vingt-huit membres, ce qui montre la belle at­trac­ti­vi­té du club. »

CINQ MATCHS, CINQ VIC­TOIRES

L’in­ter­sai­son a vu l’ar­ri­vée de deux nou­veaux en­traî­neurs : Ch­ris­tophe Gé­raud et Jean-Pierre Metge, tous deux en pro­ve­nance de Gre­nade. Ils ont ame­né de belles re­crues dont To­ny Ro­dri­guez et Ma­thieu Maz­zer (ex-Bres­sols) et Fa­bien Nou­gail­hon (exG­re­nade), ap­por­tant au pack, une tech­nique non né­gli­geable. La pioche a été bonne puisque le club ca­ra­cole en tête de sa poule de Troi­sième-Qua­trième Sé­rie avec cinq vic­toires en au­tant de ren­contres face RC brul­hois, Mon­tes­truc, Bri­gne­mont, L’Ho­norde-Cos et Rey­niès. Une bonne en­tame de cham­pion­nat qui comble Ch­ris­tophe Gé­raud : « Nos points forts sont la conquête et une belle or­ga­ni­sa­tion dé­fen­sive. Avec un ef­fec­tif de 35 joueurs de bon ni­veau, on pro­cède à des ro­ta­tions po­si­tives. Le groupe exis­tant vit bien au­tour de ses lea­ders, Fa­bien Nou­gail­hon et Ju­lien Na­va. Sur le plan spor­tif, on ne s’in­ter­dit rien. On veut per­du­rer sans pres­sion au­cune, faire un bon par­cours en poule de la Ligue Oc­ci­ta­nie avec une qua­li­fi­ca­tion à l’ap­pui ; en­suite pour­suivre en cham­pion­nat de France avec l’idée d’al­ler le plus loin pos­sible. Les ré­sul­tats sont au ren­dez-vous, ce qui gé­nère une ex­cel­lente am­biance entre joueurs et di­ri­geants, c’est le ci­ment de notre club. »

Après avoir connu une pé­riode dif­fi­cile, le rug­by gri­sol­lais re­trouve des cou­leurs et anime par­fai­te­ment la vie lo­cale. Pour 2019, joueurs, di­ri­geants et sup­por­ters es­pèrent un prin­temps ra­dieux.

Pho­to DR

Les Gri­sol­lais af­fichent des sta­tis­tiques par­faites avec 100 % de réus­site : cinq matchs et cinq suc­cès.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.