Les ré­sul­tats du CAC 40 meilleurs que pré­vu

Mieux Vivre Votre Argent - - SOMMAIRE - Frédéric Bé­riot

La sai­son des pu­bli­ca­tions se­mes­trielles touche à sa fin. A l’ex­cep­tion de Bouygues, Car­re­four, Per­nod Ri­card et Vi­ven­di, les en­tre­prises du CAC 40 ont dé­voi­lé leurs comptes à mi-an­née. Le bi­lan est glo­ba­le­ment bon. Les deux tiers des ré­sul­tats sont soit conformes aux at­tentes, soit meilleurs que pré­vus. Par­mi les bonnes sur­prises fi­gurent les banques (BNP Pa­ri­bas et Cré­dit Agri­cole) mal­gré un en­vi­ron­ne­ment de taux pé­na­li­sant, les va­leurs du luxe (Ke­ring et LVMH), les so­cié­tés in­for­ma­tiques (Atos et Cap Ge­mi­ni) et des en­tre­prises plus cy­cliques comme Ar­ce­lorMit­tal, Peu­geot SA, Sch­nei­der, Elec­tric Sol­vay ou To­tal (voir ta­bleau ci-contre). Confiants sur la fin de l’an­née, trois groupes (Sa­no­fi, Sch­nei­der et Sol­vay) ont d’ores et dé­jà re­le­vé leurs ob­jec­tifs pour l’exer­cice.

Nom­breuses prises de bé­né­fices. Si le mar­ché ne s’est pas em­bal­lé à l’an­nonce de ces bonnes nou­velles, il s’est mon­tré, en re­vanche, in­trai­table à la moindre dé­cep­tion. L’Oréal, Re­nault et Va­leo en ont fait les frais, même si les ob­jec­tifs ont été confir­més. Et que dire d’Es­si­lor et So­dexo, obli­gés d’abais­ser leurs pers­pec­tives ! Même les pu­bli­ca­tions tout juste en phase ont don­né lieu à des prises de bé­né­fices par­fois sé­vères (Ac­corHo­tels, Air Li­quide, Le­grand, Mi­che­lin, Vinci). Preuve sans doute que les so­cié­tés sont dé­jà bien va­lo­ri­sées (PER de 15,3 fois pour l’in­dice CAC 40) et que le mar­ché at­tend plus de vi­si­bi­li­té pour prendre da­van­tage de risques. Les consé­quences né­ga­tives du rebond de l’eu­ro li­mitent les ini­tia­tives. Pour l’ins­tant, les an­ti­ci­pa­tions res­tent ca­lées sur une crois­sance de 10,4 % des pro­fits sur 2017.

Peu­geot SA a pu­blié de bons ré­sul­tats, dé­pas­sant les pré­vi­sions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.