Ré­forme du tra­vail : sa­la­riés, du chan­ge­ment!

Mieux Vivre Votre Argent - - SOMMAIRE - Sil­via Si­mao

Mal­gré le re­cours dé­po­sé par des par­le­men­taires de l’op­po­si­tion, le Gou­ver­ne­ment est dé­sor­mais ha­bi­li­té à ré­for­mer le Code du tra­vail par or­don­nances. Elles se­ront connues à la fin d’août. Par­mi les me­sures phares qui vont im­pac­ter les sa­la­riés fi­gure le pla­fon­ne­ment des in­dem­ni­tés prud’ho­males en cas de li­cen­cie­ment abu­sif (hors har­cè­le­ment ou dis­cri­mi­na­tion). Au­jourd’hui, elles peuvent va­rier du simple au triple pour un même pré­ju­dice et une même an­cien­ne­té.

Des pro­cé­dures ac­cé­lé­rées. L’exé­cu­tif veut ins­tau­rer un maxi­mum qui pour­rait être équi­valent à un mois de sa­laire par an­née d’an­cien­ne­té, avec une li­mite de vingt mois. Les in­dem­ni­tés lé­gales se­raient, elles, re­va­lo­ri­sées de 25 %. Autre chan­ge­ment no­table : la sim­pli­fi­ca­tion des li­cen­cie­ments avec une bat­te­rie de me­sures ac­cé­lé­rant les pro­cé­dures, comme la mise en place d’un for­mu­laire Cer­fa en guise de lettre de li­cen­cie­ment, le rac­cour­cis­se­ment de moi­tié du dé­lai de contes­ta­tion d’un li­cen­cie­ment (au­jourd’hui d’un an pour mo­tif éco­no­mique, si­non de deux ans) et la ré­vi­sion du pé­ri­mètre des li­cen­cie­ments éco­no­miques. Une en­tre­prise pour­rait se dé­faire de ses sa­la­riés si elle af­fiche des dif­fi­cul­tés en France ou en Eu­rope, et non plus sur la to­ta­li­té de ses ac­ti­vi­tés mon­diales.

Par­mi les ré­formes ma­jeures : une sim­pli­fi­ca­tion des pro­cé­dures de li­cen­cie­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.