Un ma­jor­dome per­son­nel!

Mieux Vivre Votre Argent - - MIEUX VIVRE -

Les concierges sont les rois du ser­vice. Ces pros de la proxi­mi­té connaissent toutes les fi­celles de votre quar­tier ; ils pri­vi­lé­gient la touche lo­cale et le coup de main ponc­tuel ac­ces­sible au plus grand nombre. Ar­ro­sage de plantes, mé­nage, mon­tage de meuble ou simple vi­site de cour­toi­sie pour per­sonnes âgées, vous pou­vez tout leur de­man­der. Deux exemples : Lu­lu Dans Ma Rue à Pa­ris ou Al­lo Ber­nard à Tou­louse. Les pro­mo­teurs im­mo­bi­liers eux­mêmes ajoutent de plus en plus des ser­vices connec­tés de concier­ge­rie à leurs nou­veaux pro­grammes. A l’ins­tar d’Al­fred, le ma­jor­dome nu­mé­rique de Nexi­ty qui per­met aux ha­bi­tants d’une même ré­si­dence de gé­rer la sé­cu­ri­té et la do­mo­tique de leur ap­par­te­ment ou de par­ta­ger bons plans, an­nonces et en­traide entre voi­sins. Même es­prit chez Quar­tus qui dé­ve­loppe avec tous ses pro­grammes une concier­ge­rie bap­ti­sée « Comme un di­manche ». Le plus : elle se­ra des­ti­née à tous les usa­gers du quar­tier (coût de 5 à 40 eu­ros par mois, in­clus dans les charges de co­pro­prié­té pour les ré­si­dents). Notre avis. Des prix mo­diques (7,50 eu­ros pour trente mi­nutes de bri­co­lage, cré­dit d’im­pôt dé­duit, chez Lu­lu Dans Ma Rue) et des idées as­tu­cieuses comme les pres­ta­tions sur me­sure pour les se­niors chez Al­lo Ber­nard afin de fa­vo­ri­ser le main­tien à do­mi­cile. Cô­té pro­mo­teurs, nous sommes plus ré­ser­vés : la ten­ta­tion peut être forte de ré­col­ter de pré­cieuses don­nées com­por­te­men­tales sous cou­vert de jouer la carte de la proxi­mi­té…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.