Cré­dit Mu­tuel Ar­kéa et HSBC en pôle po­si­tion

Mieux Vivre Votre Argent - - VOTRE ARGENT -

Quel ré­seau ban­caire a per­mis à ses clients de faire fruc­ti­fier leur épargne en leur per­met­tant d’in­ves­tir sur des fonds of­frant les meilleures per­for­mances du mar­ché ? Votre banque vous pro­pose-t-elle une gamme as­sez large pour choi­sir des pro­duits sus­cep­tibles de ser­vir de bons ren­de­ments ? Chaque an­née, de­puis trente-deux ans, nos Cor­beilles vous ap­portent une nou­velle ré­ponse. A prio­ri, et comme ce­la a dé­jà été le cas, on pou­vait s’at­tendre à ce que les lau­réats de l’édi­tion pré­cé­dente soient en­core pri­més. Seule­ment, cette an­née les rap­ports de force entre les ré­seaux ban­caires se sont sin­gu­liè­re­ment mo­di­fiés et la hié­rar­chie a chan­gé. On peut même par­ler d’un cham­bar­de­ment qui donne un vi­sage in­édit à notre pal­ma­rès et as­signe aux ré­seaux ban­caires le dé­fi de faire beau­coup mieux l’an­née pro­chaine, tant les per­for­mances sont moins bonnes, et les cartes, to­ta­le­ment re­bat­tues. Il est vrai que notre pé­ri­mètre des ac­teurs pou­vant concou­rir s’est ré­duit. D’abord, un ré­seau ban­caire est sor­ti de notre liste : Grou­pa­ma Banque. Après son ra­chat par l’opé­ra­teur té­lé­coms Orange, une en­ti­té ban­caire doit émer­ger pro­chai­ne­ment : Orange Bank. Mais le fu­tur éta­blis­se­ment, qui de­vait voir le jour au dé­but du mois de juillet, me­nait en­core des tests au mo­ment où nous réa­li­sions cette en­quête et son lan­ce­ment était fi­na­le­ment at­ten­du pour sep­tembre. A l’heure ac­tuelle, nul ne sait si ses clients au­ront ac­cès à une gamme de Si­cav, comme ce fut le cas avec Grou­pa­ma Banque. A court terme, sans doute pas mais, à moyen terme, ces pro­duits sont in­évi­tables, même pour une banque qui veut cas­ser tous les codes du sec­teur, si elle veut ri­va­li­ser avec les ré­seaux clas­siques et les banques en ligne. En at­ten­dant, pour cette 32e édi­tion, seuls douze ré­seaux ban­caires concourent à nos cor­beilles.

Des chan­ge­ments dans l’éva­lua­tion des ré­seaux

En pa­ral­lèle, nous avons abais­sé le nombre de fonds mi­ni­mal pour les ca­té­go­ries ac­tions afin de mieux re­flé­ter la di­ver­si­té de l’offre. Bien qu’elle soit dense, elle peut se ré­vé­ler peu four­nie sur cer­taines, comme les pe­tites et moyennes ca­pi­ta­li­sa­tions fran­çaises et eu­ro­péennes. Aus­si, chaque éta­blis­se­ment a été no­té dans une ca­té­go­rie dès lors qu’il pro­po­sait au moins quatre fonds au lieu de cinq pré­cé­dem­ment. Même avec l’abais­se­ment de ce seuil, des ré­seaux de re­nom­mée

res­tent hors clas­se­ment pour le long terme : les Caisses d’Epargne et le Cré­dit Mu­tuel Ar­kéa. Si nos po­diums sont com­plè­te­ment re­nou­ve­lés, c’est aus­si parce que les notes at­tri­buées sont bien moins éle­vées que l’an­née der­nière. Ain­si, en 2016, la moyenne gé­né­rale pour la Cor­beille d’Or était de 10,46/20 et celle de long terme, de 9,61. En 2017, les moyennes gé­né­rales sont res­pec­ti­ve­ment de 8,22 et de 8,32, soit une baisse de plus de deux points de moyenne sur un an et d’un peu moins 1,5 point sur cinq ans. Pour­quoi cette chute ? Tous les ré­seaux ban­caires ont fait face à des per­for­mances plus dis­pa­rates et moins éle­vées. Elles s’af­fichent en de­çà de celles des so­cié­tés de ges­tion (voir

p. 78). Il faut dire qu’au­cune thé­ma­tique n’a vrai­ment émer­gé. Par ca­té­go­rie de fonds, la note moyenne la plus basse sur un an s’af­fiche à 7,16/20. Elle concerne les ac­tions France - gé­né­ral. La plus éle­vée at­teint dif­fi­ci­le­ment 11,21. Elle s’ap­plique aux ac­tions Eu­rope - pe­tites et moyennes ca­pi­ta­li­sa­tions. Sur cinq ans, la si­tua­tion est dif­fé­rente. La plus basse moyenne re­vient jus­te­ment aux ac­tions Eu­rope - pe­tites et moyennes ca­pi­ta­li­sa­tions, avec 2,68/20 ! Les fonds flexibles af­fichent, eux, la meilleure éva­lua­tion, à 14,33/20. En dé­fi­ni­tive, cette an­née, la Cor­beille d’Or, qui ré­com­pense les banques dont les fonds ont ob­te­nu les meilleures per­for­mances sur un an, re­vient au Cré­dit Mu­tuel Ar­kéa et à ses deux ges­tion­naires, Fe­de­ral Fi­nance Ges­tion et Schel­cher Prince Ges­tion. Une sa­crée per­for­mance ! L’an­née der­nière, le mu­tua­liste bre­ton et aqui­tain était la lan­terne rouge de notre pal­ma­rès sur un an et pour le mo­ment, ses fonds ne peuvent pas en­core concou­rir pour le long terme, faute d’une gamme as­sez four­nie. Au se­cond rang, nous trou­vons HSBC France. Là aus­si, il s’agit d’une belle pro­gres­sion puisque ce ré­seau ban­caire oc­cu­pait la neu­vième place en 2016. Et à la troi­sième place, autre sur­prise : Cré­dit du Nord. La fi­liale haut de gamme de la So­cié­té Gé­né­rale suit le même par­cours que le Cré­dit Mu­tuel Ar­kéa, elle oc­cu­pait au­pa­ra­vant l’avant-der­nière place.

Par­mi les pri­més de notre 31e édi­tion, les Caisses d’Epargne ont re­çu une douche froide. Elles dé­grin­golent de la pre­mière à la der­nière place, avec une note gé­né­rale de 5,42/20, contre 13,90, un an plus tôt. Ce n’est pas le seul ré­seau à connaître une forte dé­con­ve­nue sur le court terme. BNP Pa­ri­bas ob­tient une note gé­né­rale très faible : 5,66/20, contre 11,38.

BNP Pa­ri­bas sauve les meubles sur le long terme

Sur cinq ans, la Cor­beille Long Terme cou­ronne la gamme de HSBC. Pour­tant, sa note gé­né­rale a peu évo­lué par rap­port à 2016 : 9,65/20, contre 9,38. Le ré­seau ban­caire pro­fite d’une chute de tous ses concur­rents. Au se­cond rang, BNP Pa­ri­bas fait fi­gure de res­ca­pé. L’ex-lea­der a li­mi­té la casse, là où sur le court terme il n’a rien pu faire. En troi­sième po­si­tion, le Cré­dit Agri­cole gagne un rang et re­trouve la lu­mière du po­dium. Pour fi­nir, en 2016, nous n’avions pu re­mettre qu’un seul cer­ti­fi­cat sur un

an, ce­lui pour la meilleure gamme plan d’épargne en ac­tions (PEA). En 2017, les fonds ont af­fi­ché suf­fi­sam­ment de per­for­mance po­si­tive pour nous per­mettre de dis­tin­guer les meilleures gammes en ac­tions, di­ver­si­fiés et PEA. Deux éta­blis­se­ments trustent les ré­com­penses. D’un cô­té HSBC France, qui en rafle quatre : meilleure gamme ac­tions sur un et cinq ans, et meilleure gamme PEA sur un et cinq ans. La suc­cur­sale du groupe mon­dial bri­tan­nique dé­loge BNP Pa­ri­bas (sur cinq ans) qui avait dé­cro­ché le même double cer­ti­fi­cat l’an pas­sé. De l’autre cô­té, le Cré­dit Mu­tuel et le CIC conservent leur cer­ti­fi­cat de meilleure gamme di­ver­si­fiés sur cinq ans et conquièrent ce­lui sur un an. Les deux ré­seaux ban­caires du groupe mu­tua­liste al­sa­cien, qui dis­tri­buent la même gamme de pro­duits, tous gé­rés par CM-CIC AM, com­pensent leur sor­tie du po­dium des Cor­beilles d’Or puis­qu’ils étaient troi­sièmes ex-ae­quo l’an­née der­nière et ré­tro­gradent à la hui­tième place.

COR­BEILLE LONG TERME HSBC FRANCE. Grâce à ses ex­cel­lentes per­for­mances, l’éta­blis­se­ment gagne six dis­tinc­tions, y com­pris les deux cer­ti­fi­cats pour sa gamme ac­tions. Jean BEUNARDEAU, di­rec­teur gé­né­ral de HSBC France

COR­BEILLE D’OR CRÉ­DIT MU­TUEL AR­KÉA. La banque n’avait pas dé­cro­ché de Cor­beille de­puis 2013. Cette an­née, les obli­ga­tions à haut ren­de­ment lui valent un prix. Ro­nan LE MOAL, di­rec­teur gé­né­ral de Cré­dit Mu­tuel Ar­kéa

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.