Les ré­duc­tions d’im­pôt pour les opé­ra­tions en cours

Mieux Vivre Votre Argent - - Votre Argent Fiscalité -

Si vous dé­te­nez un bien lo­ca­tif don­nant droit à ré­duc­tion d’im­pôt (Scel­lier, Du­flot, Pi­nel, Mal­raux…), l’avan­tage fis­cal est lis­sé sur plu­sieurs an­nées (entre quatre et douze ans se­lon le ré­gime). Pour 2018, il de­vait donc s’im­pu­ter sur l’im­pôt des re­ve­nus de 2018. Mais avec le CIMR, il n’y au­ra pas de taxa­tion. Pas de pa­nique: les ré­duc­tions qui au­raient pu s’im­pu­ter sur l’im­pôt is­su des re­ve­nus de cette an­née se­ront trans­for­mées à titre ex­cep­tion­nel en cré­dit d’im­pôt. Donc, le fisc vous rem­bour­se­ra les sommes cor­res­pon­dantes. Votre compte de­vrait être cré­di­té des ré­duc­tions d’im­pôt à l’au­tomne 2019 et les mon­tants 2018 se­ront pris en compte pour dé­ter­mi­ner l’avance de 60% qui vous se­ra ver­sée en jan­vier 2020.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.