As­so­cia­tion de styles.

— À quelques pas de l’hô­tel de ventes aux en­chères Drouot, à Pa­ris, se cache une éton­nante nou­velle ga­le­rie. Au­gus­tin De­leuze et Pierre Bénard, un duo sin­gu­lier d’an­ti­quaires, nous in­vite à dé­cou­vrir ce nou­veau lieu à son image. —

Milk Decoration - - Inspiration | Spot - TEXTE : EVA BAT­LOGG - PHOTOS : NI­CO­LAS MA­THÉUS

C’est au fond d’une cour du 9e ar­ron­dis­se­ment que se niche l’écrin éclec­tique des an­ti­quaires Au­gus­tin De­leuze et Pierre Bénard, qui ont pris le temps de nous par­ler de leur col­la­bo­ra­tion et de leurs ins­pi­ra­tions.

L’his­toire a com­men­cé au mar­ché Paul-Bert, il y a trois ans, lorsque cha­cun y a ou­vert son stand. Les deux chi­neurs, de­ve­nus voi­sins, se sont alors cha­cun in­té­res­sés à ce que fai­sait l’autre, car c’est aus­si ça, l’es­prit des puces : des ren­contres et des ami­tiés qui se nouent, au­de­là des gé­né­ra­tions. Com­plé­men­taires, ils dé­cident de créer la ga­le­rie Bergère, il y a tout juste un an. Pierre, fon­da­teur d’une agence de pu­bli­ci­té qu’il a ven­due, se consacre de­puis vingt ans à la chine. D’abord rue Mouf­fe­tard avec la ga­le­rie Vi­ve­ment jeu­di, et dé­sor­mais à ciel ou­vert aux puces. Au­gus­tin, à tout juste 21 ans, est quant à lui le plus jeune des ex­po­sants. Pas­sion­né d’an­ti­qui­tés et de dé­co­ra­tion de­puis l’en­fance grâce à son

père, c’est après des études de com­mu­ni­ca­tion vi­suelle qu’il dé­cide d’ou­vrir son propre stand. En­semble, ils sou­haitent trans­mettre leur goût du mé­lange des genres, al­lant de la grande tra­di­tion fran­çaise avec les styles Em­pire et Di­rec­toire “qui sont des mou­ve­ments as­sez mo­dernes et ri­gides dans la struc­ture” aux pièces rus­tiques du XVIIIe et XXe siècles. Ils prennent plai­sir à chi­ner en­semble ob­jets et mo­bi­lier et à les ima­gi­ner au­tre­ment. Ils pro­longent leur vie en les ma­gni­fiant avec beau­coup de créa­ti­vi­té. “Nous ne nous re­ven­di­quons pas spé­cia­listes d’une si­gna­ture, mais plu­tôt d’un es­thé­tisme qui nous parle, qui mé­lange les époques et les styles pour créer des lieux ha­bi­tés et rem­plis d’âme.” — Ga­le­rie Bergère, 25, rue Bergère, 75009 Pa­ris, sur ren­dez-vous galeriebergere@gmail.com et aux Puces de Saint-Ouen, mar­ché Paul-Bert, 110, rue des Ro­siers, 93400 Saint-Ouen.

Fau­teuil “Ca­dillac” d’Er­ton, et portes en chêne du XVIIIe siècle.

Ap­pliques “Tri­plex” de Jo­han Pet­ter Jo­hans­son, fau­teuils d’Ee­ro Saa­ri­nen et table des an­nées 1940-1950.

Console “Villa Ké­ry­los”, lampe “Fluette” de Gui­lia­na Gra­mi­gna, et fau­teuil pro­to­type en ré­sine.

→ Mi­roir an­nées 1950 dans le goût de Royère, ca­bi­net en chêne da­nois, vases grecs an­tiques et fau­teuils des an­nées 19401950.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.