Bun­ga­low mo­der­nite

Milk Decoration - - Sommaire - Pro­duc­tion et texte: Frank Vis­ser–Adap­ta­tion: Fleur Burl et-Pho­tos: Mir­jam Blee­ker

À une heure de Mexi­co,la mai­son de­va­cances d’ E m ma­nuel et Lud wig est conçue pour être en har mo­nie avec les élé ments.

—À une heure de Mexi­co, la­mais onde va­cances d’ Em ma­nuel Pi­caul­tet Lud­wig Go de­froy, fon­da­teurs du bu­reau de de­si­gn ChicBy Ac­ci­dent, est conçue pour être en har­mo­nie avec les élé­ments: lu­mière na­tu­relle, es­paces ou­verts et na­ture com­plè­te­ment li­bé­rée .—

Le ha­sard to­tal a vou­lu que deux Fran­çais se ren­contrent au Mexique. L’ un, Em­ma­nuel, d éco­ra teurd’ in té­rieur, y ha­bite de­puis de­longues an­nées. L’autre, Lud wig, quit­tel’ Eu­rope après des études d’ar­chi­tec­ture et un stage à l’ O MA de Rot ter dam, avec l’ am­bi­tion d’ ap­prendre l’ es­pa­gnol à Mexi­co. Coup de foudre au­tant per­son­nel que pro­fes­sion­nel, le cou­ple­fonde son bu­reau de de­si­gn au nom sin­gu­lier, ChicBy Ac­ci­dent, cent ré au­tour de leur amour de l’ ar­chi­tec­ture forte, nette, dra­ma­tique.

À une heure au sud de Mexi­co se trou­ve­la ville de San­ta Ca­ta­ri­na. C’est­là que le couple dé­cide de faire construire sa mai­son de­va­can­ce­si­lya pres­que­sixans, un bun­ga­low mo­der­niste et aé­rien qui se mble­tout droit­sor­ti de Pal m Springs. Ins­pi­ré du­tra­vail de Le Cor­bu­sier, de la ma­jes­té du­site de Pé­tra, en­jor­da­nie, et deste mples az­tèques an­ciens,le duo ima­gine une de­meure en com­plète har­mo­nie avec les élé­ments et les alen­tours: qua­si­ment en­tiè­re­ment ou­verte, la mai­sonne compte qu’une “vraie” porte. Le reste de l’ es­pace est dé­cloi­son­né, ar­ti­cu­lé au­tour d’épais murs in­dé­pen­dants sur les­quels est po­sé un­toit plat en bé­ton. Les es­paces en­treles murs, de tailles va­riables, lais­sen­til­trer la lu­mière na­tu­relle. Dans une com­plète fu­sion entre in­té­rieur et ex­té­rieur ,la mai­sonse mble faire par­tie de la na­ture sau­vage qui l’ en­toure. Chez Em­ma­nuel et Lud­wig, un libre cours com­plet est don­né aux élé­ments. Le pa­tio est or­ga­ni­sé en un la­by­rinthe d’épais murs de pierre et de pla­teaux,re­liés par des es­ca­liers et par - se­més d’une mul­ti­tude de plantes. La pis­cine rec­tan­gu­laire a été pen­sée pour se­fondre par­faite ment dansle dé­cor na­tu­rel, en­tou­rée de mur san­ciens re­cou­verts de mousse et pa­ti­nés par­la pluie. À l’ in­té­rieur, un mo­bi­lier mi­ni­ma­liste s’ac­corde à quelques pièces de­ca­rac­tère, comme des chaises ré­tro soudes tis­sus eth­niques. Dans un­tel havre de na­ture et de lu­mière, le comp­toir en acier de la cui­sine, ré­cu­pé­ré parle couple dans un an­cien di­ner a mé­ri­cain,se mble presque ana­chro­nique.

Chez E m ma­nuel et Lud wig, un­libre cours co mplet est don­né aux élé ments.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.