So­cié­té Les enfants ont-ils de l’humour ?

Milk Magazine - - Sommaire -

Ce n’est pas un se­cret, les bé­bés ap­prennent en imi­tant. Et l’humour fait lui aus­si par­tie des ces fa­cul­tés dont les pe­tits s’im­prègnent en ob­ser­vant et en écou­tant. D’après une ré­cente étude pu­bliée dans la re­vue Co­gni­tive De­ve­lop­ment, les enfants peuvent dé­ve­lop­per un sens de l’humour dès l’âge de 18 mois, à condi­tion tou­te­fois que leurs pa­rents en fassent preuve éga­le­ment. Et ce­la se joue avant tout sur les chan­ge­ments d’in­to­na­tion de la voix. En ob­ser­vant des fa­milles lire des livres à ca­rac­tère hu­mo­ris­tique à leurs bé­bés, les cher­cheurs ont re­mar­qué que les pa­rents chan­geaient de ton et mo­du­laient leurs voix quand il s’agis­sait de plai­san­te­ries. C’est avant tout ce chan­ge­ment de ton qui dé­clenche un sou­rire ou un éclat de rire du cô­té de leurs pro­gé­ni­tures. L’ef­fet mi­roir y est aus­si pour quelque chose : “En vé­ri­table éponge, les pe­tits s’im­prègnent de l’at­mo­sphère émo­tion­nelle. Si tout le monde rit, alors ils ri­ront”, sou­ligne la psy­chiatre Ma­rie-Noëlle Clé­ment. En écho à cette pré­co­ci­té, doit- on jouer avec les mots dès le ber­ceau pour les pré­pa­rer à se dé­ta­cher de leur sens pre­mier ? “De la même ma­nière qu’ils ap­prennent à mar­cher, on peut dire que les enfants in­tègrent les codes de l’humour. En réa­li­té, l’en­fant fait du se­cond de­gré avant même de sa­voir par­ler. Dans son es­prit, les mots sont des ob­jets avec les­quels il joue. L’humour offre ain­si une branche qui com­plète le dis­cours ra­tion­nel”, pré­cise Gé­rard Bon­net. Vers l’âge de 7 ans, les enfants com­mencent à com­prendre qu’un mot peut avoir plu­sieurs sens. C’est donc l’âge idéal pour les ini­tier au plai­sir des énigmes, des ca­lem­bours et de la dé­ri­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.