Com­pos­tez, c'est très fa­cile!

Mon Jardin et ma Maison - - Nos Conseils Outil Lage -

Le com­pos­tage n’est pas une nou­veau­té ! Long­temps dé­lais­sé, il re­trouve au­jourd’hui toute son uti­li­té au jar­din. Il peut aus­si ap­por­ter une so­lu­tion ci­toyenne au pro­blème de vo­lume au­quel sont sou­vent confron­tées les col­lec­ti­vi­tés lo­cales. Plu­sieurs pro­cé­dés existent : sui­vez le guide !

Com­pos­tage en tas

C’est la mé­thode la plus an­cienne : les dé­chets du jar­din comme ceux de la cui­sine sont dé­po­sés sur un tas, à même le sol ou dans un trou. La mé­thode est ef­fi­cace mais prend de la place au sol. Plus le tas est vo­lu­mi­neux, plus la mon­tée en tem­pé­ra­ture est im­por­tante et le com­pos­tage ra­pide. Pour un bon ré­sul­tat, le vo­lume mi­ni­mum est d’un mètre cube. À ré­ser­ver donc aux grands jar­dins. On peut aus­si dé­po­ser les dé­chets à même le sol d’une plate-bande pour les lais­ser se dé­com­po­ser entre deux cul­tures.

Com­pos­teur mai­son

Un bon bri­co­leur peut fa­bri­quer son propre com­pos­teur à l’aide de planches ré­cu­pé­rées ou de vieilles pa­lettes re­cy­clées. Il vous suf­fit de quatre pa­lettes po­sées en car­ré et so­li­da­ri­sées entre elles par du fil de fer ou de grosses cordes en ma­tière syn­thé­tique. Pré­fé­rez le bois brut (du pin) à l’ag­glo­mé­ré, qui contient des colles et d’autres pro­duits no­cifs pour les mi­cro-or­ga­nismes in­ter­ve­nant dans la fer­men­ta­tion. Évi­tez éga­le­ment le com­pos­teur en grillage : les dé­chets sont trop ex­po­sés au so­leil ou à la pluie, ce qui per­turbe le pro­ces­sus.

$PNQPTUFVS FO QPMZQSPQZMÈOF BWFD

MBSHF DPVWFSDMF FO EFVY QBSUJFT

DMJQTBCMF Y Y DN M

5IFSNP ,JOH EF (BSBOUJB

.PEÈMF Á DPNQBS

UJNFOUT EÉQÔU

DPNQPTUBHF FU

NBUVSBUJPO Y

Y DN M

"FSPQMVT EF

+VXFM

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.