‘ Pack­ham’s Triumph’, ju­teuse

Mon Jardin et ma Maison - - C’est Le Moment De Planter ! -

Tou­jours pour l’au­tomne, cette va­rié­té re­tient l’at­ten­tion du gour­met par la fi­nesse de sa chair, très ju­teuse.

Elle se cultive plu­tôt bien sous forme naine, sans gê­ner sa pro­duc­ti­vi­té, re­mar­quable. Les fruits, as­sez gros, sont por­tés par de fines brin­dilles. Ne conser­vez que deux fruits par ra­meau. ‘Williams’ est un bon pol­li­ni­sa­teur pour ‘Pack­ham’s Triumph’.

Son fruit est ven­tru, bos­se­lé, un peu comme ce­lui du coing. L’épi­derme est jaune paille à ma­tu­ri­té. La sa­veur de sa chair, blanc jau­nâtre, rap­pelle celle de la ‘Williams’, avec da­van­tage de sucre.

Ve­nue d’Aus­tra­lie, elle est ar­ri­vée en France en 1910. Fruit du croi­se­ment entre ‘Belle An­ge­vine’ et ‘Williams’ Bon Chré­tien’.

Ré­colte fin sep­tembre. Se conserve quelques mois au froid.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.