‘ Cu­ré’ pour cuire au vin

Mon Jardin et ma Maison - - C’est Le Moment De Planter ! -

Cette va­rié­té d’au­tomne peut se consom­mer crue, mais c’est cuite au vin que Vincent l’ap­pré­cie en pre­mier lieu.

L’arbre est très vi­gou­reux, il pro­duit ra­pi­de­ment et abon­dam­ment, surtout lors­qu’il est gref­fé sur co­gnas­sier. Il est très rus­tique, ce qui lui vaut de pou­voir être culti­vé en al­ti­tude.

Le fruit est gros, plus ven­tru sur une face. L’im­plan­ta­tion oblique du pé­don­cule donne cette cu­rieuse forme en bec d’oi­seau. La peau est épaisse, vert jaune ; la chair blanche, pas trop fon­dante, su­crée, as­sez ju­teuse. Ex­cel­lente en com­pote.

Elle doit son nom à sa dé­cou­verte for­tuite par le cu­ré de Villers-en-Brenne, dans l’Indre, en 1760.

Ré­colte en oc­tobre. Conser­va­tion jus­qu’en jan­vier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.