Comme un ÉDMBJS

Vif et très agile, l’éper­vier est un re­dou­table pré­da­teur. Les pe­tits pas­se­reaux doivent re­dou­bler de vigilance pour ne pas fi­nir dans ses serres.

Mon Jardin et ma Maison - - Instant De Vie - 5&95& &5 %&44*/4 -" 4"-"."/%3&

2uelques ver­diers et moi­neaux pi­corent par terre à la re­cherche de graines. Sou­dain, sur­gi de nulle part, un éper­vier d’Eu­rope fonce sur eux. Sa tech­nique de chasse est d’une ter­rible ef­fi­ca­ci­té. Le ra­pace se dis­si­mule à l’abri d’une haie ou d’un buis­son et mène des at­taques sur­prises en rase-mottes pour cueillir de pe­tits oi­seaux qui consti­tuent son ali­men­ta­tion fa­vo­rite. En hi­ver, l’éper­vier peut aus­si com­plé­ter son me­nu avec de pe­tits mam­mi­fères. Pour sur­vivre, ceux qui sont l’ob­jet de ces at­taques fou­droyantes doivent ré­agir très vite. Car des bat­te­ments d’ailes ra­pides per­mettent à ce chas­seur d’at­teindre une vi­tesse de vol très éle­vée. En plus, sa longue queue étroite lui sert de frein et de gou­ver­nail. Elle lui donne une ma­nia­bi­li­té in­croyable et lui per­met d’ajus­ter sa tra­jec­toire au der­nier mo­ment. En­fi n, per­ché à l’aff ût pen­dant des heures s’il le faut, ce chas­seur sait se faire ou­blier. Cet hi­ver, peut-être même l’éper­vier vous sur­pren­dra-t-il de­vant votre mai­son. Car il lui ar­rive fré­quem­ment de plon­ger sur les man­geoires ins­tal­lées dans les jar­dins.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.