Oc­tobre-no­vembre

"TTPDJF[ EFT BSCVTUFT FO q FVS FO PDUPCSF OPWFNCSF Á EFT GFVJMMBHFT BVY DPMPSJT DIBUPZBOUT FU BVY DPSPMMFT EFT EFSOJÈSFT WJWBDFT DPNNF MFT DISZTBOUIÈNFT FU MFT BTUFST .FUUF[ BJOTJ FO WBMFVS MB QBMFUUF DIBNBSSÉF RV`P SF M`BVUPNOF

Mon Jardin et ma Maison - - C’est Le Moment De Planter ! -

&YIBMBJTPOT GSVJUÉFT

Les os­manthes sont cou­sines de nos houx, aux feuilles per­sis­tantes et co­riaces. Em­ployées en bos­quets, en to­piaires ou en haies, elles sont peu exi­geantes, sup­portent les terres sèches, même pauvres, au so­leil ou à la mi-ombre. De fait, elles se cultivent ai­sé­ment en pot ou en bac. Leur flo­rai­son ha­bi­tuel­le­ment blanche, mais co­lo­rée d’orange chez O. fra­grans ‘Au­ran­tia­cus’, est odo­ri­fé­rante, par­ti­cu­liè­re­ment chez cette der­nière. Pro­té­gez-la des grands froids. ➜ %FT WBSJBOUFT Os­man­thus he­te­ro­phyl­lus aux feuilles épi­neuses pro­pose des va­rié­tés pa­na­chées comme ‘Va­rie­ga­tus’ et des fleurs blanches dis­crètes, au par­fum de jas­min. ‘Pur­pu­reus’ pré­sente des jeunes pousses rou­geâtres. À em­ployer éga­le­ment en haies taillées.

1MBOUF DBNÉMÉPO

Les abé­lias au feuillage vert se­mi-per­sis­tant sont aus­si pro­po­sés en va­rié­tés à robe co­lo­rée, comme ici ‘Sun­shine Day­break’, 1,50 m. Ces pa­na­chures va­rient en fonc­tion de l’en­so­leille­ment et de la sai­son. Tous dé­voilent une flo­rai­son conti­nue de juin à no­vembre avec des fleurs aux brac­tées brun ro­sé, long­temps dé­co­ra­tives. Ces plantes lancent sou­vent de longues branches ar­quées qui peuvent dé­na­tu­rer l’as­pect des touffes. Au be­soin, rac­cour­cis­sez-les. ➜ -F CPO DIPJY ‘Ka­lei­do­scope’ à pa­na­chure jaune et oran­gée, fleurs blanches et port com­pact. ‘Mar­di Gras’ aux feuilles tein­tées de crème. Ces va­rié­tés sont idéales à plan­ter en bac ou dans les pe­tits jar­dins, au so­leil ou en ombre lé­gère.

7ÉSPOJRVF BSCVTUJWF

Plantes d’ori­gine aus­trale, les Hebe pro­posent des su­jets à feuillage per­sis­tant fort dé­co­ra­tif et à flo­rai­son gé­né­reuse, sou­vent en fin de prin­temps. Les vé­ro­niques plus tar­dives fleu­rissent ou re­fleu­rissent (re­montent) en au­tomne, comme ici ‘Wi­ri Image’ aux épis mauves, 1 m de haut. Ces touffes com­pactes ap­pré­cient les terres riches et bien drai­nées, une bonne hy­gro­mé­trie. Elles se ré­vèlent bien rus­tiques en bord de mer. Ailleurs, ins­tal­lez-les en ro­caille bien abri­tée. Ne les taillez pas trop. ➜ -F CPO DIPJY ‘Au­tumn Glo­ry’ est une va­leur sûre à feuilles vertes, em­pour­prées en au­tomne, et aux fleurs en épis courts bleu sou­te­nu, 0,50 m de haut. ‘La sé­dui­sante’ à fleurs ma­gen­ta est plus éle­vée. ‘Ni­co­las Blush’ offre une flo­rai­son blanche ro­sée bien re­mon­tante en au­tomne, 0,60 cm de haut.

#FBVUÉ EV $BDIFNJSF

Avec son al­lure exo­tique, Cle­ro­den­dron bun­gei at­tire l’at­ten­tion. Ses tiges dres­sées portent des larges feuilles en forme de coeur, à odeur fé­tide au toucher. Jusque tard en sai­son, de grosses om­belles ter­mi­nales com­po­sées d’étoiles roses s’épa­nouissent et ex­halent des ef­fluves exo­tiques. Plan­tez-le en terre hu­mi­fère, au so­leil ou à l’ombre lé­gère. Éta­lez un épais paillis pro­tec­teur en au­tomne. Dès lors, il est rus­tique jus­qu’à -12 °C. Il convient de ra­battre les souches, un peu dra­geon­nantes, chaque fin d’hi­ver, car la flo­rai­son cou­ronne les branches de l’an­née. Hau­teur 1,70 m. ➜ -F CPO DIPJY ‘Pink Dia­mond’ conjugue cette belle flo­rai­son et des feuilles ir­ré­gu­liè­re­ment pa­na­chées d’un sub­til dé­gra­dé de crème.

#SVZÈSF E`BVUPNOF

Eri­ca ven­tri­co­sa est une va­rié­té exo­tique de la bruyère à flo­rai­son d’au­tomne. Vous la trou­ve­rez dé­sor­mais pro­po­sée pour les dé­cors de Tous­saint. Au jar­din ou sur un bal­con, cette belle es­pèce sud-afri­caine fe­ra mer­veille en dé­cor tem­po­raire. Elle se cultive éga­le­ment en ex­té­rieur dans les jar­dins les plus clé­ments de Bre­tagne ou de la Côte d’Azur, car elle est très gé­live. Plan­tez-la en sol souple et acide. ➜ %FT WBSJBOUFT Dans le même es­prit, em­ployez les plus clas­siques bruyères pro­po­sées en pot pour dé­cor sai­son­nier : Eri­ca gra­ci­lis aux nom­breuses clo­chettes roses ou bien Eri­ca hye­ma­lis aux longs tubes orange clair et blanc.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.