$

Mon Jardin et ma Maison - - Plante Vedette -

or­nus ? Com­men­çons par les buis­sons, un rêve pour les dé­bu­tants tant ces cornouillers sont fa­ciles à culti­ver en tous sols, au so­leil comme à mi- ombre. Ils poussent vite si on ne les taille pas… Mais taillez-les donc ! Vous ob­tien­drez alors de jeunes ra­meaux très co­lo­rés au coeur de l’hi­ver : orange sur Cor­nus san­gui­nea ‘Mid­win­ter Fire’ et ‘Win­ter Flame’, rouges sur C. al­ba, jaunes sur C. se­ri­cea ‘Fla­vi­ra­mea’. Vous les fe­rez contras­ter avec ceux, noirs, de C. al­ba ‘Kes­sel­rin­gii’. Ajou­tez à cette in­es­ti­mable qualité, des feuillages do­rés ou pa­na­chés se­lon les va­rié­tés, des fleurs, des baies pour les oi­seaux.

%F OPNCSFVY BUPVUT

Vous en convien­drez, ils sont aus­si in­dis­pen­sables que le Cor­nus mas de nos cam­pagnes. Ce­lui-ci a le bon goût de fleu­rir à la fi n de l’hi­ver, pour sa­tis­faire l’ap­pé­tit des pre­miers bour­dons, puis le nôtre, en été, quand ses pe­tites olives rouges et trans­lu­cides – les cor­nouilles – mû­rissent. Cô­té arbres, la palme de l’élé­gance re­vient à Cor­nus al­ter­ni­fo­lia et à C. contro­ver­sa dont les branches s’étirent à l’ho­ri­zon­tale, ou aux très flo­ri­fères Cor­nus flo­ri­da ou C. kou­sa dont les fleurs – en fait les brac­tées – sont su­blimes. Celles des pre­miers ( les plus ca­pri­cieux) ap­pa­raissent fi n mai à dé­but juin, celles des C. kou­sa à leur suite, de mi-juin à dé­but juillet. Ils donnent de très beaux fruits co­mes­tibles, un peu en forme de fraises. Et cor­nouille sur le gâ­teau, il en existe un ram­pant, Cor­nus ca­na­den­sis.

2

3

4

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.