Les clé­ma­tites à flo­rai­son pré­coce

Ces grim­pantes aus­si lé­gères que rus­tiques sont fa­cile à adop­ter dans un jar­din. Sou­vent do­tées d’un feuillage ca­duc, elles nous en­chantent de leurs pe­tites fleurs simples, par­fu­mées par­fois.

Mon Jardin et ma Maison - - Plante Vedette - 1"3 "-*$& 40-"/&

Les clé­ma­tites à flo­rai­son pré­coce, très rus­tiques et par­mi les plus fa­ciles à vivre, sont ma­jo­ri­tai­re­ment à feuilles ca­duques et pour­vues de pe­tites fleurs. Se­raient-elles des clé­ma­tites pour dé­bu­tant ? Cer­tai­ne­ment, du moins Cle­ma­tis al­pi­na ou C. ma­cro­pe­ta­la, voire C. mon­ta­na. Mais ne cou­rons pas trop vite aux gé­né­ra­li­tés, ces clé­ma­tites sont plus va­riées qu’on ne le croit, il y en a pour tous les jar­dins et tous les jar­di­niers. Il en existe dont le feuillage est per­sis­tant et d’autres qui donnent de très grandes fleurs ou dont la vi­gueur est tout à fait mo­dé­rée, au point de pou­voir être culti­vées en bac, ce qui ar­range même les plus fri­leuses de la fa­mille.

Dés fé­vrier, voire tot

Toutes fleu­rissent très tôt, dès fé­vrier, et même plus tôt en­core pour Cle­ma­tis cir­rho­sa : cette mé­di­ter­ra­néenne, dans de bonnes condi­tions de culture, s’épa­nouit dès no­vembre. Mais toutes ne se pa­rent pas des mêmes fleurs : les unes sont plates, d’autres en forme de clo­chettes ou de fleurs de cam­pa­nule, simples ou doubles, de cou­leur blanche ou en di­vers tons de rose, de rouge ou de bleu, par­fois mou­che­tées, très par­fu­mées ou pas du tout. Quant au feuillage, il est plein ou ci­se­lé, vert clair ou très fon­cé, lui­sant ou non. Fi­na­le­ment, les clé­ma­tites pré­coces ont surtout en com­mun de nous pro­cu­rer le bon­heur de leurs fleurs et, presque tou­jours, ce­lui de nous off rir en prime leurs jo­lis fruits plu­meux et ar­gen­tés, qui valent am­ple­ment une se­conde flo­rai­son d’au­tomne…

1

2

3

4

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.