L’aven­ture du Jar­di­neur

Né dans la tête d’un in­ven­teur, jar­di­nier à ses heures, le Jar­di­neur, fa­bri­ca­tion 100 % fran­çaise est l’oc­ca­sion de s’at­tar­der quelques ins­tants sur un type d’en­tre­prise aty­pique.

Mon Jardin et ma Maison - - Savoir- Faire - 1"3 4:-7*& -*(/: 1)0504 ."3*& +04¬ +"33:

Le Jar­di­neur a com­men­cé son exis­tence dans une boîte à chaus­sures, comme toutes les in­ven­tions de Jean- Claude Bi­bol­let d’ailleurs. « La pièce dé­cou­pée dans le car­ton est en­fi­lée sur un manche et tes­tée dans mon bureau. Ce­la per­met de ju­ger de son vo­lume, de ses di­men­sions et donne un aper­çu de ses formes. » Du bé­ton ar­mé au jar­di­nage, il n’y a qu’un pas de pas­sion­né, ce qu’est Jean- Claude. Il a dé­mar­ré sa car­rière comme cal­cu­la­teur-pro­jet­teur dans le bâ­ti­ment, et a tra­vaillé en bureau d’études avant d’élar­gir ses com­pé­tences en mé­ca­nique. Le des­sin in­dus­triel, ça le connaît ! Mais c’est surtout la cu­rio­si­té et une grande en­vie de créer des pro­duits qui l’anime. Son pre­mier suc­cès, il l’a ob­te­nu en amé­lio­rant la ra­quette à neige à par­tir

Un manche fa­bri­qué dans l’Ain, une tête d’acier fa­çon­née en Isère

d’un mo­dèle ca­na­dien, puis il a tra­vaillé sur des pics, des pio­lets et autre ma­té­riel de mon­tagne. Il cher­chait à dé­ve­lop­per une gamme d’ou­tils, as­tu­cieux et simples qui éco­no­mi­se­raient les gestes et pas du jar­di­nier qu’il est à ses heures. C’est comme ce­la qu’est né, il y a 6 ans, le Jar­di­neur aux 5 fonc­tions : il sarcle d’un cô­té, creuse des sillons de l’autre, ra­tisse du troi­sième cô­té, ni­velle avec le der­nier et tasse la terre sur le plat. Jean-Claude des­sine un mo­dèle-type sur or­di­na­teur – à quatre ou cinq dents, il ne sait pas en­core. À la suite du test du car­ton, il fait dé­cou­per une pre­mière sé­rie de pièces en mé­tal et teste des pro­to­types de dif­fé­rentes qua­li­tés : cha­cun est confié à un membre de son en­tou­rage pour es­sai

in si­tu au jar­din. C’est ain­si que l’ou­til à 5 dents est aban­don­né, trop dés­équi­li­bré et lourd se­lon les usa­gers. Le bre­vet se­ra donc dé­po­sé pour la ver­sion à 4 dents. Quant au manche, il se­ra en frêne, li­vré brut pour un as­pect plus na­tu­rel. Au pas­sage, un pe­tit conseil de jar­di­nier : pas­sez jus­qu’au re­fus un pa­pier im­bi­bé d’huile de type ali­men­taire sur le manche pour le pro­té­ger des in­tem­pé­ries et lui conser­ver un as­pect neuf !

Pro­duc­tion lo­cale

Le bre­vet en poche, les contacts in­dus­triels com­mencent à se nouer. Lo­ca­le­ment, par prin­cipe. Le manche se­ra fa­bri­qué à Ar­te­mare dans l’Ain et la tête de l’ou­til dans une pe­tite chau­dron­ne­rie-tô­le­rie près de Voi­ron en Isère. En quelques mois, Le Jar­di­neur est prêt à être com­mer­cia­li­sé. La so­cié­té Yorg, créée par Jean-Claude et sa femme, se charge du lan­ce­ment sur le mar­ché. Le couple court les fêtes des plantes par­tout en France pour pré­sen­ter leur créa­tion. Mais notre in­ven­teur a dé­jà la tête ailleurs et dé­coupe de nou­velles boîtes à chaus­sures. Une fourche à bê­cher sor­ti­ra bien­tôt de ses car­tons. « Je suis d’abord un tech­ni­cien. Ce qui me plaît c’est de dé­ve­lop­per des pro­duits. Le dé­ve­lop­pe­ment com­mer­cial est un autre mé­tier », avoue JeanC­laude à la re­cherche de re­lais com­mer­ciaux pour as­su­rer une longue vie à ses in­ven­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.