Jar­din en mo­dules terre, eau, air

Trois di­men­sions pour trois élé­ments où s’épa­nouissent herbes aro­ma­tiques asia­tiques, fleurs co­mes­tibles, plantes aqua­tiques et grim­pantes. Un jar­din qui sent bon les épices…

Mon Jardin et ma Maison - - Le Patron Du Mois - $0/$&15*0/ '3"/$*4 $-&3$ "26"3&--&4 &5 5&95& $"30-*/& ,0&)-:

Si vous dis­po­sez de 10 m2 im­propres à la culture, comme Francis Clerc au jar­din de l’Es­ca­lier, lan­cez-vous dans la réa­li­sa­tion de ce jar­din. Ses quatre mo­dules sont conçus pour être des sup­ports de cul­tures va­riées et pro­pices à dif­fé­rents bio­topes.

Ra­tio­na­li­ser l'es­pace

Ce pe­tit es­pace joue avec les ni­veaux et concentre bien des in­gé­nio­si­tés : l’eau anime le jar­di­net des­sus et des­sous. Outre le car­ré creu­sé dans la terre pour créer l’uni­vers aqua­tique, une pas­se­relle, in­sé­rée entre deux autres car­rés, sur­plombe un bas­sin plus pe­tit, tout en lon­gueur, qui n’est autre qu’une ré­serve d’eau. Quelques ron­dins de bois plon­gés dans l’eau par­mi la menthe, les lai­tues d’eau et les iris ajoutent du na­tu­rel à la scène. L’as­tuce du jar­di­nier a été d’uti­li­ser la terre ex­ca­vée pour su­ré­le­ver le bac

at­te­nant qui s’élève vers le ciel. La tour en bois est à la fois un sup­port et un om­brage pour les plantes. Ins­pi­rée des ci­ternes à eau qui ja­lon­naient les lignes de che­mins de fer d’Ari­zo­na, elle guide vers la lu­mière ha­ri­cots d’Es­pagne et ca­pu­cines grim­pantes. Des ba­quets gal­va­ni­sés per­chés sur la tour com­plètent le dé­cor. Lais­sez votre ima­gi­na­tion or­ga­ni­ser leur agen­ce­ment !

Áro­mates a por­tee de main

Ce jar­din se veut éga­le­ment pra­tique. Il se­rait donc bon de l’ins­tal­ler à proxi­mi­té de la porte de votre cui­sine. Sur­éle­vés à 40 cm au-des­sus du ni­veau du sol, les deux der­niers bacs mettent à dis­po­si­tion fleurs et aro­mates dans une terre bien drai­née. Les fleurs ont été choi­sies pour la tex­ture de leurs pé­tales, leur cou­leur ou leur par­fum. Le bé­go­nia sem­per­flo­rens sur­prend par le cro­quant de ses bou­tons flo­raux. La pen­sée sau­vage ap­porte des notes co­lo­rées in­at­ten­dues. Aci­du­lées, su­crées, frui­tées, d’autres fleurs du car­ré se pro­posent à vos pa­pilles, pour peu qu’elles soient aven­tu­rières. Le car­ré de plantes aro­ma­tiques sent bon l’ail avec le tul­ba­ghia, le ba­si­lic, la menthe ; l’anis avec le ba­si­lic thaï et le shi­so, et le ci­tron avec la ci­tron­nelle. De quoi ins­pi­rer le cui­si­nier… L’an pro­chain, re­nou­ve­lez l’ex­pé­rience avec les plantes qui vous ont sé­duit et lan­cez-vous dans de nou­velles aven­tures. La struc­ture de ce jar­din se mo­du­le­ra se­lon vos en­vies.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.