Pour les plantes à feuilles ca­duques ou de sol sec

Mon Jardin et ma Maison - - Nos Conseils -

Les arbres frui­tiers clas­siques, à feuillage ca­duc, gagnent à être plan­tés à l’au­tomne, sur­tout si vous les ache­tez à ra­cines nues. L’hi­ver en­tier ne se­ra pas de trop pour leur per­mettre d’émettre de nou­velles ra­cines. En terre ar­gi­leuse et en ré­gion fraîche, ce type de plan­ta­tion peut se pour­suivre jus­qu’à la fin fé­vrier.

Les arbres ca­ducs en conte­neur peuvent être plan­tés n’im­porte quand, hors pé­riode de sé­che­resse ou de gel.

Dans les ter­rains secs en été, et si la roche af­fleure, une plan­ta­tion au­tom­nale est pré­fé­rable. Les jar­dins « sans ar­ro­sage » sont à mettre en place à l’au­tomne afin que les ra­cines se pré­parent à al­ler cher­cher l’eau en pro­fon­deur.

En terre sa­bleuse, une plan­ta­tion au­tom­nale est pré­fé­rable pour lais­ser le temps aux ra­cines de bien s’ins­tal­ler. Si en plus le cli­mat est ri­gou­reux, vous re­cher­che­rez un com­pro­mis pour une re­prise op­ti­male. Une plan­ta­tion en toute fin d’hi­ver, jus­qu’à la fin mars, est sans doute la meilleure op­tion, en pré­voyant un ar­ro­sage au­to­ma­tique dès le mois de mai.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.