Aux pe­tits soins BWBOU MB SÉDPMUF Éloi­gner les oi­seaux

-FT QMBOUFT EV QPUBHFS FU EV WFSHFS TPOU TFOTJCMFT BV GSPJE Á MB DPODVSSFODF E`IFSCFT Á M`FYDÈT E`IVNJEJUÉ BVY BUUBRVFT EF MJNBDFT E`JOTFDUFT PV E`PJTFBVY "HJTTF[

Mon Jardin et ma Maison - - Nos Conseils - 1" 3 $ " 30-*/& ( ¬ / &" 6

En cette sai­son, ce que les vé­gé­taux n’ap­pré­cient guère, ce sont les va­ria­tions de tem­pé­ra­ture entre le jour et la nuit, ain­si que les ge­lées blanches du pe­tit ma­tin. Voi­là de quoi les stres­ser et pro­vo­quer des re­tards de crois­sance. Uti­li­sez un film de pro­tec­tion in­tis­sé : il laisse pas­ser la lu­mière et l’air mais évite les chutes bru­tales de tem­pé­ra­ture, tout en of­frant un ef­fet de serre. Pour des se­mis ou l’ob­ten­tion de jeunes plants, voire pour les cultures en ligne, les châs­sis s’im­posent. À cô­té des mo­dèles clas­siques, en bois et verre, ceux en plas­tique s’avèrent plus fa­ciles d’em­ploi car plus lé­gers. An­crezles au sol pour évi­ter leur en­vol. Le tun­nel, avec ses arcs en fil de fer et son film plas­tique, est ai­sé à mettre en place comme à dé­pla­cer.

Vaincre les li­maces

Elles se ré­galent des jeunes pousses. Cendres et autres paillages s’avèrent peu ef­fi­caces, à l’ex­cep­tion des paillis de chanvre et de lin. L’em­ploi de pro­duits an­ti-li­maces donne des ré­sul­tats. Ceux à base de mé­tal­dé­hyde sont dan­ge­reux pour les ani­maux à sang chaud, même s’ils contiennent un ré­pul­sif. Pré­fé­rez le fer­ra­mol (phos­phate de fer), ef­fi­cace et sans dan­ger sur les autres ani­maux. Pla­cez les gra­nu­lés à l’abri de la pluie car ils se dé­litent vite. Une nou­velle mé­thode fait ap­pel à des né­ma­todes qui se dé­ve­loppent à l’in­té­rieur des li­maces et les tuent : le pro­duit s’épand sur le sol et ces der­nières sont conta­mi­nées par contact. Der­nière tech­nique : le piège avec de la bière pour les at­ti­rer…

Ar­rê­ter les in­sectes

De nou­velles mé­thodes li­mitent les at­taques d’in­sectes. Un fi­let très fin dé­ployé au­tour des lé­gumes et des fruits in­ter­dit tout pas­sage, no­tam­ment des pe­tits pa­pillons à l’ori­gine des vers de la ca­rotte. Autre mé­thode mé­ca­nique, les pièges à glu : ils at­tirent les in­sectes qui res­tent col­lés au

sup­port. Plus ef­fi­caces, les pièges à phé­ro­mones in­cluent une hor­mone sexuelle de syn­thèse at­ti­rant le mâle qui reste fixé au piège, ce qui l’em­pêche de fé­con­der une fe­melle, li­mi­tant les po­pu­la­tions. Chaque phé­ro­mone est spé­ci­fique d’un in­secte : il faut choi­sir le piège adap­té. Si ces mé­thodes sont trop douces, ayez re­cours à un in­sec­ti­cide, bio­lo­gique ou de syn­thèse. L’iden­ti­fi­ca­tion du ra­va­geur est pri­mor­diale pour em­ployer le bon pro­duit au bon mo­ment et à la bonne dose. Après avoir ten­té de les ef­fa­rou­cher sans grand suc­cès, il vous reste une so­lu­tion ef­fi­cace : ins­tal­ler une bar­rière phy­sique entre les fruits et les oi­seaux grâce à des fi­lets. Pour les frai­siers, il existe des tun­nels dont le film plas­tique est rem­pla­cé par un fi­let. Pour les pe­tits fruits rouges, le fi­let se pose sur l’ar­buste ou s’ins­talle sur une struc­ture en bois. Pour les arbres frui­tiers, comme un ce­ri­sier, la pose se montre plus com­plexe car il faut tra­vailler en hau­teur. En­fin, pour les pommes, les poires ou les grappes de rai­sin, la mé­thode des sacs en pa­pier est ef­fi­cace. C’est aus­si une pro­tec­tion contre les guêpes. Mais il faut in­ter­ve­nir fruit par fruit…

-B DMPDIF FO WFSSF SFTUF VOF WBMFVS TÚSF QPVS QSPUÉHFS MFT KFVOFT QMBOUT &O QMBTUJRVF FMMF FTU QMVT BCPSEBCMF NBJT EPJU ÊUSF p YÉF TPMJEFNFOU BV TPM

"SDFBVY NÉUBMMJRVFT FU p MN EF GPSÇBHF p YÉ QBS DMJQT .PEVMBCMF Y DN

/PSUÈOF

1SPUFDUJPO QPVS UPNBUFT DPOUSF MB

QMVJF UVUFVST BDJFS FO 6 DN FU p MN USBOTQBSFOU Y DN

MFT UVUFVST MF p MN /PSUÈOF

$F p MFU FO QPMZÉUIZMÈOF QSÉTFSWF MFT BSCSFT GSVJUJFST EFT PJTFBVY Y DN 1SPUFDU 'SVJU /PSUÈOF

'JMFU BOUJ JOTFDUFT QPVS QSPUÉHFS

TFNJT FU QMBOUT EFT

BUUBRVFT E`JOTFDUFT

WPMBOUT .BJMMBHF

p O USBJUÉ BOUJ 67

Y DN

8JOEIBHFS

)PVTTF FO QBQJFS

NJDSP QFSGPSÉ

$IBRVF GSVJU FTU

FOTBDIÉ FU QSPUÉHÉ

BJOTJ EFT JOTFDUFT

FU EFT PJTFBVY Y

DN MFT

'SVJU4BD *OUFSNBT

$F QJÈHF Á MJNBDFT

FO QMBTUJRVF

T`FOGPODF FO

QBSUJF EBOT MF TPM

FU TF SFNQMJU BWFD

EF MB CJÈSF

*OUFSNBT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.