Les cou­leurs jouent avec les vo­lumes

Sui­vons l’exemple de la Ca­sa Montes pour mo­di­fier la per­cep­tion vi­suelle d’une pièce grâce à la pein­ture.

Mon Jardin et ma Maison - - Décoration -

L’ élé­ment qui fait le lien entre toutes ces har­mo­nies est la teinte grise, cou­leur froide et so­phis­ti­quée. As­so­ciée sub­ti­le­ment à d’autres cou­leurs, elle de­vient douce, apai­sante et chaude. Sa pa­lette chro­ma­tique est im­mense, mais son prin­ci­pal at­trait est de jouer le mé­dia­teur face à des teintes fortes. Ain­si, avec des murs peints en vert sou­te­nu, co­rail ou jaune sa­fran, l’ajout d’un pan­neau, d’une mou­lure ou d’un sou­bas­se­ment gris vien­dra tem­pé­rer l’en­semble. En re­vanche, choi­sis­sez avec soin la nuance de gris. En ef­fet, trop « char­bon­neux », c’est-à-dire avec une pro­por­tion im­por­tante de noir, le gris risque d’ab­sor­ber la lu­mière et de rendre votre in­té­rieur un peu triste.

Des so­lu­tions simples sont à por­tée de pin­ceau pour ac­com­mo­der des vo­lumes dif­fi­ciles. Les ef­fets optiques ain­si créés mo­di­fient sen­si­ble­ment la per­cep­tion de l’es­pace. Si le pla­fond est trop bas, ap­pli­quez une teinte claire pour don­ner de la hau­teur. S’il est trop haut, une nuance fon­cée « écra­se­ra » les murs et ren­dra les pro­por­tions plus har­mo­nieuses. Pour rac­cour­cir une pièce en lon­gueur, choi­sis­sez une teinte fon­cée sur le mur du fond et plus claire sur les cô­tés. Si au contraire l’es­pace est plus large que long, créez un sou­bas­se­ment en op­tant pour un ton plus fon­cé qu’en par­tie haute, et dé­li­mi­tez ces deux zones par une ci­maise ou une frise d’une troi­sième cou­leur !

5&95& &5 45:-*4.& "/" $"-"*4: 1)0504 #&3/"3% %0;&-

$PNNF EBOT DFUUF DBHF E`FTDBMJFS MB DPVMFVS QFSNFU EF NPEJp FS MF TFOT EFT WPMVNFT Á HBVDIF MB QMVT HSBOEF IBVUFVS FTU DPVQÉF QBS MF TPVCBTTFNFOU HSJT -B QBSPJ EF ESPJUF SFTUF VOJF QPVS ÉWJUFS M`JNQSFTTJPO EF DPVMPJS ÉUSPJU -FT NBSDIFT BTTPSUJFT BV TPVCBTTFNFOU ÉMBSHJTTFOU MF QMBO WJTVFM -FT UPVDIFT EF DPVMFVST DJ EFTTVT TPOU FO SÉGÉSFODF EFT OVBODJFST BDUVFMT %F IBVU FO CBT KBVOF /BTTBV 11(0 EF 3JQPMJO CMFV 1SPWFODF )0 EBOT MB HBNNF %FTJHO EF $BDIFNJSF FU 'JHVF EFT 1FJOUVSFT 3ÉOPWBUJPO 7

6OF FYQPTJUJPO BV OPSE PØ MB MVNJÈSF FTU GSPJEF TFSB SÉDIBV ÉF QBS EFT UFJOUFT DIBVEFT FU MVNJOFVTFT PDSF SPVHF KBVOF %BOT DF HSBOE WPMVNF MF SPVHF TPNCSF BQQMJRVÉ TVS VO QBOOFBV QFJOU BUUJSF MF SFHBSE UPVU FO EZOBNJTBOU MB QJÈDF

*M T`IBSNPOJTF QBSUJDVMJÈSFNFOU CJFO BWFD MFT CÉUPOT MJTTÉT MFT TUVDDPT

%BOT VOF DIBNCSF

RVF M`PO TPVIBJUF QBJTJCMF MF DIPJY E`VOF DPVMFVS

DPSBJM QFVU TF SÉWÉMFS BHSÉBCMF TJ MB QJÈDF FTU VO

QFV TPNCSF $`FTU BVTTJ VOF PQUJPO QBSGBJUF QPVS DSÉFS VOF BNCJBODF CBSPRVF FU SB OÉF TPVMJHOÉF JDJ QBS MB UPVDIF E`PS EV MJTFSÉ EF TÉQBSBUJPO FOUSF MB QBSUJF IBVUF FU MF

TPVCBTTFNFOU HSJT

$BSOFU E`BESFTTFT FO p O EF NBHB[JOF

1PU EF DPVMFVS 'PMJF EBOT MB HBNNF "NCJBODF EF WJF QPVS NVS FU QMBGPOE EF MB NBSRVF EF QFJOUVSF 0YJ

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.