Couleurs à l’éta­lage

Mon Jardin et ma Maison - - Nos Conseils -

"WSJM P SF MB QMVT HSBOEF EJWFSTJUÉ WÉHÉUBMF TVS MFT ÉUBMT EFT QPJOUT EF WFOUF 5FOF[ CJFO DPNQUF EFT CFTPJOT EF MB QMBOUF TPM FYQPTJUJPO QPVS DPNCMFS MFT WJEFT EBOT WPUSF KBSEJO

to ho sp io B

Les rho­do­den­drons Ache­tez-les en pleine fleur pour être sûr de leur co­lo­ris. La plan­ta­tion en fosse rem­plie de terre de bruyère est in­utile : ce n’est pas là qu’il faut mettre vos sous ! De bons ap­ports de com­post suf­fi­ront à gar­der la bonne san­té de votre rho­do.

Leur point faible : si votre terre est très cal­caire, choi­sis­sez d’autres ar­bustes pour évi­ter toute dé­cep­tion, ou culti­vez-les en pot.

Le co­gnas­sier g du Ja­pon Voi­là une va­leur sûre. Vé­ri­fiez la taille adulte de l’ar­buste sur l’éti­quette : cer­tains at­teignent 3 m, d’autres ne dé­passent pas 80 cm. Tous dra­geonnent du pied, mais ceux à fleurs doubles un peu moins.

Son point faible : la crois­sance va­rie se­lon la va­rié­té.

Les aza­lées mol­lis Il s’agit en fait de rho­do­den­drons qui perdent leurs feuilles. Plus exi­geants que les es­pèces à feuilles per­sis­tantes, ils sont plus gra­ciles.

Leur point faible : leur pousse étant très lente, un su­jet de grande taille vous fe­ra ga­gner quelques an­nées… Mais son prix est sen­si­ble­ment plus éle­vé.

Les pé­lar­go­niums Vous pou­vez les ache­ter en ré­gion douce (au sud de Li­moges). Ailleurs, at­ten­dez la fin des ge­lées tar­dives.

Leur point faible : ils ont be­soin d’un bon en­so­leille­ment pour fleu­rir.

Les heu­chères Vous pou­vez les plan­ter toute l’an­née, mais le prin­temps est la meilleure époque. Les feuillages clairs sont da­van­tage des­ti­nés à l’ombre (pas de so­leil l’après-mi­di), et les teintes fon­cées aux em­pla­ce­ments lu­mi­neux.

Leur atout : quelle que soit la va­rié­té, les heu­chères sont toutes aus­si fa­ciles à culti­ver.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.