À SA­VOIR

Mon Jardin et ma Maison - - Nos Conseils -

Deux paillis valent mieux qu’un ! As­so­ciez deux ma­tières dif­fé­rentes en su­per­po­sant les couches : la plus dense en des­sous, la plus lé­gère au-des­sus. Ce­la ren­force l’ef­fi­ca­ci­té du paillis et peut faire faire des éco­no­mies substantielles ! Toute époque est fa­vo­rable à un ap­port de paillis et il n’est ja­mais trop tard ! Au pied des lé­gumes, at­ten­dez tou­te­fois que les cultures soient bien ins­tal­lées (15 cm de haut au moins) avant d’en cou­vrir la base. De même, évi­tez de po­ser un paillis par temps frais et hu­mide au pied des cultures sen­sibles aux li­maces, qui peuvent s’y ré­fu­gier.

Un paillis épan­du sur un sol sec peut faire obs­tacle à la pluie : mouillez le sol avant de le dé­po­ser ou at­ten­dez un épi­sode hu­mide. Un bi­nage avant la pose li­mite da­van­tage la pousse des mau­vaises herbes et l’éva­po­ra­tion du sol.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.