Pluie de clo­chettes avec les cam­pa­nules

Elles sont de culture fa­cile. Leur flo­rai­son, prin­ta­nière ou es­ti­vale, dure et leurs clo­chettes sont char­mantes. Mais il y a clo­chette et clo­chette ! Et des formes comme des exi­gences, très va­riées…

Mon Jardin et ma Maison - - Plante Vedette - 1"3 "-*$& 40-"/&

Cer­taines « clo­chettes » sont pen­dantes, d’autres dres­sées, cer­taines en forme de tube, plus ou moins long et ou­vert, et d’autres en forme d’étoile ou de coupe. Ces fleurs sont aus­si va­riées que les feuillages, tan­tôt longs et fi ns, tan­tôt larges ou en forme de coeur, plus ou moins den­te­lés, par­fois ve­lus ou ru­gueux. Les couleurs, en re­vanche, sont plus res­treintes : le bleu en de nom­breuses nuances do­mine mais il existe aus­si des va­rié­tés à fleurs blanches, roses et même une jaune.

De toutes les tailles

Pour s’y re­trou­ver, on peut les clas­ser par taille et donc par utilisation : les plus com­pactes, hautes de 10 à 20 cm en­vi­ron, comme Cam­pa­nu­la car­pa­ti­ca, C. por­ten­schla­gia­na, C. po­schars­kya­na fleu­rissent gé­né­ra­le­ment par­mi les pre­mières, dès le mois de mai. Celles-ci aiment les sols secs et sont par­faites dans les ro­cailles : entre les pierres d’un mu­ret, en bor­dure, dans les cailloux. Les es­pèces moyennes, hautes de 60 cm en­vi­ron, comme Cam­pa­nu­la glo­me­ra­ta, C. per­si­ci­fo­lia ou C. ta­ke­si­ma­na pré­fèrent les sols plus riches et frais, à l’ins­tar des plus grandes du genre, C. lac­ti­flo­ra, C. la­ti­fo­lia ou C. py­ra­mi­da­lis qui dé­passent fa­ci­le­ment 1 mètre de haut. À celles-ci, plus tar­dives puis­qu’elles fleu­rissent vers juin ou juillet, re­vient le coeur des par­terres de vi­vaces mais à proxi­mi­té, si pos­sible, d’un ar­buste : les grandes cam­pa­nules ont le teint fra­gile, une ombre lé­gère les pré­ser­ve­ra du des­sè­che­ment et met­tra mieux en va­leur les couleurs les plus dé­li­cates.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.