Tendre sa­pin en li­queur

De­puis plus d’un siècle, la dis­til­le­rie Guy fa­brique dans le Doubs, à Pon­tar­lier, une li­queur peu com­mune, réa­li­sée au prin­temps avec des bour­geons de sa­pin et ap­pré­ciée comme di­ges­tif.

Mon Jardin et ma Maison - - Récolte -

L’ his­toire de la li­queur de bour­geons de sa­pin de Pon­tar­lier n’est pas ba­nale. « Elle a été in­ven­tée par mon grand­père en 1907, ra­conte Fran­çois Guy. Mon grand-père a sen­ti ve­nir le vent de l’in­ter­dic­tion de l’ab­sinthe, et il s’est tour­né vers le sa­pin pour ima­gi­ner une li­queur tout à fait in­no­vante, qui fut lan­cée à l’ori­gine comme un apé­ri­tif gla­cé, puis uti­li­sée en di­ges­tif. » C’est avec ces bour­geons d’un sa­pin en­dé­mique de la ré­gion que la fa­mille Guy a pu mettre au point un pro­cé­dé de dis­til­la­tion qui per­met une bonne in­fu­sion des branches et sur­tout un fi ltrage ex­trê­me­ment fi n de la li­queur. Toute la dif­fi­cul­té ré­si­dant dans le fait de réus­sir à sé­pa­rer, après la dis­til­la­tion, la sève, col­lante et trouble, de l’al­cool. Mais l’his­toire du bour­geon de sa­pin n’est pas uni­que­ment liée à celle de la dis­til­le­rie Guy : « Ici, pour­suit Fran­çois Guy, tous les vieux

3&1035"(& "63¬-*& -"(-"/5*/& 1)0504 '3"/$, #&-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.