Ré­colte La fève, fraiche a cro­quer

Bien qu’on l’ait un peu per­due de vue, la fève est une excellente lé­gu­mi­neuse, par­ti­cu­liè­re­ment ap­pré­ciée dans le pour­tour mé­di­ter­ra­néen, comme ici, à Au­bagne, en Pro­vence !

Mon Jardin et ma Maison - - Naturele Patronsecrètedu Mois - 3&1035"(& "63¬-*& -"(-"/5*/& 1)0504 '3"/$, #&-

-es his­to­riens de l’ali­men­ta­tion es­timent que la fève, Vi­cia fa­ba, est l’un des plus an­ciens lé­gumes culti­vés au monde ! On en re­trouve la trace dès la haute an­ti­qui­té égyp­tienne, et ce, sur tout le pour­tour mé­di­ter­ra­néen. Si, au­jourd’hui, dans la grande moi­tié nord de la France, la consom­ma­tion de cette lé­gu­mi­neuse ne fait plus par­tie du quo­ti­dien des fa­milles, on ou­blie qu’elle a, pen­dant des siècles, consti­tué l’un des ali­ments de base en Eu­rope. C’est pour­quoi, cô­té champs, on re­trouve tou­jours la fève dans ses terres de pré­di­lec­tion, celles du Sud ! Dans la cein­ture verte d’Au­bagne, Syl­vain Bon, ma­raî­cher de son état, la cultive donc très na­tu­rel­le­ment en plein champ, au même titre que la cin­quan­taine d’autres es­pèces frui­tières et po­ta­gères de son ex­ploi­ta­tion. « C’est une plante très rus­tique, fa­cile à réus­sir, ra­conte Syl­vain.

1BOJFS EF GÈWFT GSBÎDIFNFOU DVFJMMJFT &MMF TF SÉDPMUF EÈT MF EÉCVU EV NPJT E`BWSJM EBOT MFT UFSSFT EV 4VE EF MB 'SBODF

$J EFTTVT 4ZMWBJO #PO EBOT TPO FYQMPJUBUJPO E`"VCBHOF

%F OPUSF DÔUÉ EF MB .ÉEJUFSSBOÉF PO DPOTPNNF BVKPVSE`IVJ TVSUPVU EF MB GÈWF GSBÎDIF WPJSF DSVF UBOEJT RVF EBOT MFT QBZT EV .BHISFC PO MB MBJTTF TÉDIFS TVS QJFE QPVS FO GBJSF TPVQFT FU SBHPÚUT

-B EÉMJDBUF q FVS EF 7JDJB GBCB BQQBSBÎU EÈT MF EÉCVU

EV NPJT EF NBST

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.