Des roches sou­vent riches en diamants

Mon Quotidien - - À LA UNE - E. F.

Des cher­cheurs aus­tra­liens ont dé­cou­vert des roches ap­pe­lées kim­ber­lites en Antarctique, ré­vèle une étude pa­rue en dé­cembre. Ce nom ne te dit sans doute rien. Pour­tant, c’est dans la kim­ber­lite que l’on trouve... des diamants ! Il existe de grandes mines de kim­ber­lite dans le monde, no­tam­ment en Afrique. « La kim­ber­lite est une roche vol­ca­nique for­mée à par­tir de lave, à plus de 100 km de pro­fon­deur, ex­plique Jean-Yves Roig, géo­logue au Bu­reau de re­cherches géo­lo­giques et mi­nières. À ces pro­fon­deurs, le car­bone se trans­forme

Il est in­ter­dit de creu­ser des mines en Antarctique au moins jus­qu’en 2048

en dia­mant. » Lors d’une érup­tion, la lave re­monte très vite à la sur­face de la Terre par de grandes che­mi­nées. Quand elle ar­rive, elle ex­plose en pe­tits mor­ceaux qui forment les kim­ber­lites. « Dans le monde, la ma­jo­ri­té des diamants ont été trou­vés dans cette roche. Même si, par­mi les 4 000 à 5 000 sites où l’on trouve de la kim­ber­lite, seul 1 sur 10 contient du dia­mant » , pré­cise JeanYves Roig. La pré­sence de cette roche en Antarctique ne veut donc pas dire que ce conti­nent va de­ve­nir une mine géante. D’abord, il est très com­pli­qué de cher­cher des diamants dans un en­droit très froid. Mais, sur­tout, il est in­ter­dit de creu­ser des mines en Antarctique au moins jus­qu’en 2048. Les pays du monde se sont mis d’ac­cord pour que ce conti­nent ne soit pas abî­mé par les ac­ti­vi­tés des hommes et qu’il soit une « ré­serve na­tu­relle consa­crée à la paix et à la science. »

Quelle est l’uni­té de poids du dia­mant ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.